03/01/2009 14:41

Le web ne compense pas la chute des CD

L'industrie du disque a subi une nouvelle année difficile en 2008, le développement des techniques de téléchargement légal ne parvenant pas à compenser la chute des ventes de CD, selon l'agence spécialisée Nielsen.
Aux Etats-Unis les ventes totales d'albums sur CD, sur Internet, et en vinyle ont accusé un recul de 14%, à 428,4 millions d'unités, contre 500,5 millions en 2007. En prenant en compte la vente de chansons à l'unité sur internet, le recul atteint encore 8,5% (535,4 millions contre 584,9 millions d'unités), selon Nielsen.
Les ventes de CD représentant encore plus de 80% du chiffre d'affaires du secteur, la désaffection des consommateurs pour les disquaires est un véritable défi pour les éditeurs, qui doivent à la fois lutter contre le piratage et trouver une façon satisfaisante de monétiser les téléchargements.

Les ventes numériques d'albums ont bondi de 32%, à 65,8 millions d'unités, mais celles de CD ont chuté de près de 20%, à 360,7 millions d'unités.
Pour la première fois, le nombre de morceaux téléchargés sur la boutique en ligne iTunes d'Apple et sur Amazon a dépassé le milliard d'unité (1,07 milliard, +27%).
Etonnamment, les 33 tours reviennent en grâce, avec 1,88 millions d'albums vendus, contre moins d'un million l'année précédente, la plupart étant achetés chez des distributeurs indépendants.
Au palmarès des ventes c'est l'album de Lil Wayne "Tha Carter III" qui s'est le mieux vendu, avec 2,87 exemplaires vendus, devant "Viva la Vida" de Coldplay (2,14 millions) et "Fearless" de Taylor Swift (2,11 millions).
Au classement des producteurs, Universal Music Group vient en tête, avec une part de marché de 31,5%, devant Sony BMG (25,3%) et Warner Music Group (21,38%).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Piarrot
4/janvier/2009 - 23h09

La bonne nouvelle, c'est le retour du vinyle !

Portrait de deedolith
4/janvier/2009 - 17h43

hmmf, commentaire modéré.........
Ce serait sympa de m'envoyer un message pour m'expliquer pourquoi

Portrait de Florian290989
4/janvier/2009 - 17h28

Pour info, il me semble que la copie de sauvegarde (1 copie d'un original que tu possédes) est autorisé les maisons de disque ne doivent pas empêcher cela.

Pour info également, un support tel que le CD doit ETRE LISIBLE sur tout support possible (PC, radio CD à pile, de voiture, baladeur CD...) donc en théorie. Donc, en théorie une action est possible contre les maisons de disque qui empêche ceci.

Mais vaut mieux chercher pour confirmer ceci (c'est juste un souvenir de mon cours de droit).

Portrait de herwig
4/janvier/2009 - 17h17

Tout à fait d'accord avec toi.
Mon souci c'est les singles,je n'arrive plus à les trouver dans le commerce,
c'est quasiment que le système téléchargement qui existe pour ça,le problème avec ça c'est les droits d'auteurs qui ne sont pas les mêmes,normal,pour la pochette que j'aime avoir,et les sites Fnac.Amazon,etc... ne vendent plus les singles.

Portrait de Gailu
4/janvier/2009 - 15h24

Les choses qu'on aime vraiment, qui sont des réussites artistiques on les achète pour pouvoir les collectionner et les "palper". Tout le reste on le télécharge parce que c'est gratuit, mais on ne les aurait jamais acheté, il n'y a donc aucun manque a gagner pour les fabricants de disque puisque ça ne se serai jamais vendu (pour la plus grande majorité).

Portrait de domdomdom
4/janvier/2009 - 15h11

Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre... Justement ce qui flatte l'oreille de certains, c'est que le microsillon n'a PAS de dynamique : il y a peu d'écart entre les intensités sonores faible et forte (ne serait-ce que parce que sinon, l'aiguille serait ejectée du sillon) !
:!:

Portrait de sebastien séfou
4/janvier/2009 - 14h41

Quand au piratge, les maisons de disques n'ont pas su s'adapter, ont pris ça a la légère et l'état ferait mieux de s'occuper des VRAIS crimes!

Portrait de sebastien séfou
4/janvier/2009 - 14h39

Le CD n'a JAMAIS été a la hauteur face au vinyl, et ce dernier ne disparaitra pas, contrairement a ce que l'on dit depuis au moins 20 ans...la preuve.

Portrait de Calimero34
4/janvier/2009 - 14h00


Autant je trouve que le piratage est du vol de propriété intellectuel, autant je trouve que le terme délinquant est exagéré. Or depuis quelques temps le ou les gouvernements tendent à nous faire passer des vessies pour des lanternes : le gars qui vous raye la bagnole ou qui vous insulte ou qui vous menace est un auteur "d'incivilités" :mrgreen: , ce n'est plus un délinquant !!! par contre celui qui télécharge est un pirate, un délinquant... Le vocabulaire a tendance à glisser vers des sommets de fantaisie qui arrangent tout le monde ou presque... On fait trembler l'ado qui va s'offrir gratuitement des séries ou des films et le voleur de scooter sera relâché car non solvable, car les prisons sont pleines, car bref...
L'état de droit dont tu parles a un Parlement et ce sont nos chers (au sens propre car ils nous coûtent cher) députés qui votent ces lois qui n'existaient pas il y a quelques temps n'existaient pas. D'autres pays - je reviens des USA - ne sont pas des républiques bananières et certains Etats n'ont pas cet arsenal juridique contre le téléchargement par contre vous mettent en prison pour un excès de vitesse de +20km/h ou pour la possession d'une bouteille d'alcool (même du vin de table) si vous êtes mineurs. Inconcevable en France. C'est une question de culture, de temps, de mœurs et de lois votées.

Portrait de soyonsprecis
4/janvier/2009 - 13h02

Non désolé, il y aura toujours du CD qui est un objet que l'on peut collectionner (Cabrel vient d'en vendre 750.000), pas un vilain fichier numérique comme le MP3 destiné aux ados et aux pirates du net et pour qui la musique n'est généralement qu'une mode, et surtout c'est le retour du disque vinyle pour les vrais passionnés de Musique !

Portrait de Calimero34
4/janvier/2009 - 09h36

Désolé 36-15 mylife mais indispensable quand on traite de ce sujet technico-marketing : quand j'étais ado effectivement comme pour vous tous (ou presque), j'ai connu le 45 tours, le 33 tours, les K7 audio vierges où j'enregistrais sur mon radio-K7 Radiola (quel luxe à l'époque) tout ce que j'entendais sur les ondes et je me faisais ma propre compilation de mes tubes préférés. Pour cela j'attendais patiemment le top 50 le samedi après-midi et je pestais quand l'animateur parlait au début ou à la fin de la chanson... ;( et je devais attendre une autre fis que la chanson repasse en espérant qu'elle ne serait pas coupée ou interrompue. Puis est venu mon double radio-cassette Sharp et là je m'en suis donné à cœur joie d'emprunter des K7 originales et les recopiais scrupuleusement pour moi. Sauf que le problème est que j'avais des 90 minutes et que les cassettes de chanteurs ne duraient pas 45 minutes par face donc il fallait jongler. Quand le CD est apparu, la qualité sonore a tellement augmenté que TOUS les albums que j'avais copiés sur K7 je les ai achetés : Supertramp, Abba, Pink Floyd, Rocky Stewart, Simon et Garfunkel, Michel Sardou, France Gall, Michael Jackson etc..) au feu Club Dial (existe-t-il encore ?) puisqu'on avait des gratuits pour 6 achetés si mes souvenirs sont exacts. Puis est arrivé le graveur de CD mais là c'est devenu très compliqué car il fallait trouver la personne qui avait les mêmes goûts musicaux que soi... Et puis avec le temps je me suis aperçu que sur un album entier, parfois seuls deux ou trois titres me plaisaient, puis des fois plus qu'un. Alors j'ai arrêté ma collection de CD en arrêtant d'acheter des CD (plus de 150 albums au final). J'ai arrêté tout court d'écouter la radio constamment et me suis mis aux jeux PC. Internet est arrivé avec son lot de nouveautés dévoratrices de temps. Je n'écoute plus guère de musique et ce que j'entends ne me dit pas grand chose. Quand dans la voiture j'entends quelque chose qui me plaît je sais que dans l'heure ou dans la journée je vais réentendre deux à trois fois la chanson, donc à quoi bon acheter quoi que ce soit...
Quand je vais dans les rayons CD des magasins, je vois des albums mais aucun vraiment ne me font autant d'envie que ceux que j'ai. Quand il m'arrive d'aller en boite, je découvre que finalement les années 80-90 ne sont pas oubliées, ça veut bien dire que cette époque-là avait de GRANDS talents inventifs.
Avec le téléchargement et MP3 (que c'est pratique !) la musique est devenue immatérielle, impalpable, quelque chose qu'on jette, qu'on oublie, impersonnelle. J'ai pourtant transcrit pas mal de mes chansons préférées depuis les CD en format MP3 car c'est un exploit de faire tenir 12 CD sur un seul CD !! ça permet de faire de la place dans les rayonnages. Mais l'histoire n'est plus la même; la relation a changé. Oh je ne me plains pas de l'ère que je vis bien au contraire mais quand je vois le tapage sur les pseudos artistes, sur les DRM et autres taxes de ci de là en double en triple, je me dis que les temps n'ont pas favorablement évolué dans le bon sens : on est à une époque où les vrais artistes créateurs sont oubliés, où les pseudos stars se prennent pour des chanteurs et ne pensent qu'à devenir célèbres grâce à la télévision; les maisons de disque produisent pour gagner de l'argent plus que pour faire découvrir de vrais talents; la télévision, internet nous bassinent tellement avec tel ou tel artiste, album que finalement on craint le pire. Le phénomène people n'arrange guère les choses puisqu'on en vient à idolâtrer des hommes et des femmes en poussant des cris hystériques, en attendant en pleurs de pouvoir voir, toucher de la main ou des yeux un artiste qui roule dans une limousine aux vitres fumées (bonjour le paradoxe de vouloir être reconnu et célèbre), non décidément autant l'évolution technologique est prodigieuse, autant l'évolution des comportements et des mœurs m'effraie parfois. Qu'un artiste gagne largement sa vie est normal s'il donne du plaisir et de la satisfaction. Qu'il gagne infiniment moins que sa maison de disques, ça me fait plus que bizarre. Qu'il gagne moins qu'un footballeur encore plus :mrgreen: (c'est un autre débat). Que les gens téléchargent parce que c'est gratuit, c'est aussi compréhensible ! c'est humain et français... mais notre société, nos gouvernements sont bien peu raisonnables : comment laisser vendre des lecteurs enregistreurs / graveurs (avec TVA) des media inscriptibles ou réinscriptibles (CD vierges, mémoires flash) avec TVA et taxe supplémentaire pour les auteurs, pour je ne sais qui ou quoi... comment encourager le développement d'internet (bonjour les pubs des opérateurs sur le téléchargement à grande vitesse) et de la téléphonie s'il n'y a pas de "gain" pour les vaches à lait que nous sommes et EN MEME TEMPS dissuader, interdire, amender, confisquer, réprimander, punir... ?
Autrefois - et c'est bien normal - la justice punissait ceux qui faisaient de la revente (cd/dvd). Or maintenant, il est à la portée de chacun d'entre nous de se faire ses propres enregistrements identiques à l'original. La notion de copie privée si chère à nos élus jadis disparaît au profit de lois de plus en plus absurdes, strictes et incohérentes (je suis photographe aussi et payer une taxe de droits d'auteur sur un cd vierge pour stocker mes propres photos je trouve ça abusé comme il est abusé de payer cette fameuse taxe et de finalement ne pas se "servir").
Finalement avec le recul, je crois bien que je vais ressortir mon vieux radio-K7... ça fera certainement ringard mais il était bon le temps de la liberté du consommateur non ? Au fait à l'époque est-ce que les maisons de disque se plaignaient ? comment étaient les ventes ? Il n'y avait ni internet, ni MP3 ni... ça devait être le paradis !! c'est bien cela qu'ils regrettent... j'en reviens donc à ce que je sous-entendais : des Beatles à disons la fin des années 90 Célien Dion, tout n'était que nouveaux sons, nouveaux talents. Depuis, je trouve personnellement que ce n'est que du réchauffé mis à part quelques artistes (Calogero, Grégoire pardon pour ceux et celles que j'oublie) qui de temps en temps nous sortent "un tube". Les Maritie et Gilbert Carpentier ont été détrônés par des Star Acdademy. Les karaokés ont permis à des centaines de milliers de personnes de croire qu'ils étaient chanteurs, la télévision soutenue en cela par des labels (celui de M. Nègre au hasard) a fait croire que ces mêmes chanteurs sous la douche pouvaient devenir des artistes en 3 mois, des stars en 15 semaines. Il ne faut pas non plus s'étonner si la musique est devenue gratuite, jetable, transposable quand vous parlez à un ado de 2008 de Dire Straits ou de Pink Pfloyd voire de Jean Ferrat et qu'il vous regarde avec des yeux comme si vous veniez d'une autre galaxie !! Il ne faut pas s'étonner que les repères temporels musicaux de ces jeunes ne dépassent pas 6 mois ! la faute en incombe à beaucoup mais surtout aux media associées aux services marketing des maisons de disque qui a transformé un "tube" en objet publicitaire n'étant voué qu'à l'éphémère. faut faire du chiffre, faut sortir l'artiste de l'année, le tube du mois, faut faire du buzz. Mais en réduisant la durée de vie d'une chanson voire d'un artiste (ils existent encore les Tokyo Hotels ?) messieurs vous avez réduit ce qu'il doit exister entre un consommateur et un artiste - la dimension affective, la lente maturité qui fait que l'on découvre et redécouvre avec le même plaisir une œuvre. Vous savez si vous aviez existé à l'époque de Bach ou Beethoven, je ne sais même pas si on les écouterait encore.... A vouloir trop de profit vous tuez l'essentiel de ce que doit rester la musique : un enchantement. Vous avez préféré parler en termes de tube, de disque d'or ou de platine, de rentabilité; vous en payez certainement les conséquences...

Portrait de Gailu
4/janvier/2009 - 09h27

Tout à fait l'exemple qui n'a aucun rapport, quand on télécharge on ne vole pas, on copie. Aucun bien n'est ôté à quelqu'un par le piratage à la différence de la Rolls. Le piratage N'EST PAS du vol; c'est de la copie

Portrait de Mc Fly
3/janvier/2009 - 20h35

Ils ont cas mettre la TVA à 5,5% comme tous les produits culturels! Mes les maisons de disques sont des véritables lobbies!!!:evil:

Portrait de delajasse
3/janvier/2009 - 19h55

Il faut noter que les ados téléchargent sut Ipod ou MP3 titre par titre, et que la vente forcée d'un CD avec 1 ou 2 titre valable, n'est plus aussi attractif.
Le matraquage Radio d'un titre 8 à 10 fois pendant 2 à 3 mois, limite la culture musicale des jeunes qui écoutent en boucle, et jettent après saturation de la musique consommable qu'ils entendent.

Portrait de delajasse
3/janvier/2009 - 19h48

Bonjour,
J'ai acheté beaucoup de disques de K7 et de CD. Mais j'ai pratiquement arrêté depuis que:
- Les CD achetés ne sont plus lisible dans mon véhicule (C8 Citroën) et que le vendeur m'a conseillé d'acheter une voiture allemande qui lit trés bien les CD de son Magasin (l'Agitateur).
- Je suis passé au téléchargement du dernier disque des Enfoirés que je n'ai pu graver! Mon PC de deux ans HP Home Center possède une version Windows Média Player pas compatible avec les DRM de la FNAC (qui ma d'ailleur remboursé mon téléchargement).
- L'Achat du dernier Cabrel ne me permet pas de l'écouter dans mon véhicule, ni de la graver avec mon PC de Bureau ni mon portable Toshiba.
Je suis donc passé de 10 à 12 CD achetés par an à 1 celui de Carla Bruni qui lui n'a pas de DRM.
Il me semble que la mention "AVEC DRM" devrait être obligatoire sur la pochette d'un CD ainsi que les compatibilité!
Depuis comme je ne veux pas faire de téléchargement illégal j'écoute la Radio ou Deezer.
Ancien commercant je penses que les maisons de disques ne font plus de commerce, mais sont devenues des collecteurs de Taxes.

Portrait de pollon
3/janvier/2009 - 19h46

les priorités sont tout autres maintenants, les gens pensent d'abord à manger et se loger, c'est dingue ça!!! mais où va t'on??

Portrait de lilou92i
3/janvier/2009 - 18h47

Britney arrive combien ??? ell a vendu +2millions en 1mois

Portrait de phil2525
3/janvier/2009 - 18h43

Oui trop chere , tout trop chere meme le pain deviens trop chère c'est imcroyable ca , alors pas etonant de la chute des des vente de cd ou dvd qu il baisse leur prix , et cela iras bcp mieux

Portrait de Volques
3/janvier/2009 - 18h33

Trop cher les CD , je comprends le téléchargement:roll: Les industriels ont abusé de cette manne au détriment des créateurs et du public:(

Portrait de Lamule
3/janvier/2009 - 17h53

quoique apparemment l'année 2008 à été bonne pour les salles de cinéma...

Portrait de adecaro
3/janvier/2009 - 17h42

logique ! ceux qui se sont fait saisir leur maison et perdu leur emploi n'ont certainement pas de dollars à mettre dans des loisirs. faut quand même pas mettre tout sur le dos des piratages, même si c'est un véritable problème. mais quand on fait des stats, on essaie d'intégrer toutes les données.

Portrait de ludovic_76
3/janvier/2009 - 17h19

Au palmarès des ventes c'est l'album de Lil Wayne "Tha Carter III" qui s'est le mieux vendu, avec 2,87 exemplaires vendu.
Sa fai pas beaucoup quand meme...

Portrait de temeos
3/janvier/2009 - 17h10

Quand les cassettes sont sortis sur le marché les maisons de disque ont crié au vol ! Quand les cd sont sortis IDEM, et maintenant que internet est ici, on a le droit aux meme phrases de pleurnichards qui n arrivent plus a se faire autant de tune sur le dos des gens et des artistes!

L avantage du net c est qu un artiste sort du lot car les gens le choisissent, avant ils nous forcaient a ecouter un artiste, avec tout le matraque audio et visuel possible, merci les radios et teles d etre les soubrettes des maisons de disque !

On choisit enfin qui a le talent et qui doit donc etre mis sur scene !

Et puis les maisons de disques n ont jamais rien compris aux nouvelles technologies, au lieu de s en servir pour elles, elles ne font que critiquer tout et tout le temps, ( je me repete, K7, cd, DVD et internet), mais ne vous en faites pas je ne connais pas une maison de disque connu (ceux sont elles qui dirigent le milieu) qui soient en voie de mettre la clef sous la porte), ni un artiste connu d ailleurs !

Portrait de mazou
3/janvier/2009 - 17h05

OK ! +5* ;)

Portrait de temeos
3/janvier/2009 - 16h58

C'est du bidonnage ce genre de reportages, les pauvres maison de disques n'acceptent pas le bon revers de médaille qui leur est du. Elles ont tiré sur la ficelle des prix jusqu a ce que les gens en aient marre de casquer pour des albums qui sont souvent peu finis ou de pietre qualité.

Ne les pleurez pas, elles se font encore beaucoup beaucoup d'argent ! Quant aux artistes ceux qui les volent ne sont pas les mecs qui telechargent mais bien les magnats du disque qui leur pompe un max, rappellez vous combien de pourcent touche l'artiste sur la vente d'un album, sans parler qu'il est souvent pieds et poings liés à la maison de disque et ne peut partir quand bon lui chante !

Si tout simplement les maisons de disque avaient mieux fait leur boulot , n'avient pas dépensé des sommes incroyables pour certains artistes ou programmes teles juste histoire de vouloir faire un max de pognon sur le dos des gens, alors peut etre que les mentalités auraient ete differentes, mais aujourd hui ils se retrouvent juste face au revers de médaille qui leur est dû !

Portrait de passlou
3/janvier/2009 - 16h56

Je ne suis pas pour les téléchargements illégaux ; Mais que tous ces messieurs dames arrêtent de pleurer misère ! quand on voit ce qu'ils gagnent !
les fortunes des chanteurs et des acteurs .. c'est presque honteux !et cela englobe toute la sphère qui tourne autour !

De toute façon, de gré ou de force, il faudra bien qu'ils apprennent a gagner moins. Rien ni personne n'arrivera à gérer les téléchargements sur internet. Autant qu'ils s'y fassent tout de suite..
Ceux qui gagnent , 2 ou 3 m illions d'euros n'en gagneront plus que 500 000....et peut-être que dans une illuminations d'intelligence, les gogos qui paient pour voir des navets ou écouter du bruit qui essaie de se nommer musique arrêteront de baver devant le fric étalé de leurs idoles

Portrait de Scrawl
3/janvier/2009 - 16h54

Le gros problème c'est surtout les maisons de disque qui sont à la traîne. Ce ne sont plus elles qui dictent la musique aujourd'hui, elles essaient seulement de capter les modes en mettant en avant des artistes préconçus pour cela, pour faire de l'argent. Plutôt que de rechercher des artistes qui débutent, talentueux, les majors surfent sur des filons jusqu'à les épuiser et dégoûter les gens de cette musique, elles courent après le train et ne le rattrapent pas.
Ce qui donne des albums avec 2-3 chansons écoutables, les singles, et des artistes qui font du playback sur scène... Mais bien sûr, c'est seulement à cause du téléchargement... Ne jamais se remettre en question, c'est comme ça qu'on avance...

Perso, je ne paierai jamais pour télécharger un disque, je préfère 100 fois avoir le CD en version physique, un bel objet, quitte à payer 2-3 € de plus.
Et sinon, j'achète des CDs.

Portrait de dadouronron
3/janvier/2009 - 16h37

Et elle est où Cindy Sander dans le classement ? je l'ai pas vu...

Portrait de J_O_K_E_R
3/janvier/2009 - 15h20

je précise que les chiffres sont faux, les pertes sont minimes, d'autant plus que les majors ce font des couilles en or avec les ventes de sonneries téléphoniques...

Portrait de J_O_K_E_R
3/janvier/2009 - 15h19

les artistes se sont fait arnaquer durant des années par leur maisons de disque... tout ce que j'espère c'est que ces escroc de majors vont s'écrouler...

Les plus vus