21/10/2011 16:36

Une association demande à Sony de tenir ses engagements dans la lutte contre l'homophobie

Le comité Idaho, organisateur de la journée mondiale contre l'homophobie, demande vendredi à Sony de tenir ses engagements et de publier une charte dans laquelle il s'engage à ne plus travailler avec des artistes "appelant à la violence homophobe, sexiste, raciste ou antisémite".

"Un an après l'affaire Sexion d'Assaut, le groupe de rap a tenu parole, mais Sony, son diffuseur, refuse de tenir ses engagements", affirme le comité Idaho dans un communiqué.

Après des propos homophobes tenus par le leader du groupe Sexion d'assaut en 2010, un accord avait été trouvé en octobre 2010 entre le groupe, le comité Idaho et Sony, explique-t-il.

"Le groupe a présenté des excuses, a renoncé à la diffusion des titres incriminés, a rencontré des associations LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans), a diffusé des messages et des T-shirts contre l'homophobie, et a organisé un concert contre les discriminations", rappelle-t-il.

Le 12 octobre, un autre accord a été signé entre Sexion d'Assaut et la fédération LGBT, une autre association de défense des droits des homosexuels, a annoncé mardi Sony.

"Ce nouvel accord confirme les bonnes dispositions des artistes, qui ont tenu parole", souligne le comité Idaho, mais "depuis un an, le groupe Sony n'a cessé de louvoyer (...). Initialement, l'entreprise avait accepté une charte, par laquelle elle s'engageait à ne plus travailler avec quelque artiste que ce soit appelant à la violence homophobe, sexiste, raciste ou antisémite".

Sony s'était engagé "à proposer cette charte aux autres producteurs de France, et aux autres maisons Sony d'Europe ou du monde". Elle "devait être publiée fin novembre, puis en janvier 2011, puis en mai; puis elle a été reportée sine die", déplore l'association.

"Si Sony et les autres majors s'engageaient sur cette charte, les artistes qui appellent à la violence n'auraient plus guère d'écho", ajoute-t-elle, en appelant les artistes produits par Sony "à exiger eux aussi de leur producteur qu'il ne fasse plus de bénéfices sur les appels à la violence". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fucktf1
21/octobre/2011 - 23h13

j'ai envi de dire Sony bande de Pd !! mdr

Portrait de Obbok
21/octobre/2011 - 18h09
patson a écrit :
Bien sur l'homophobie existe uniquement dans les banlieues...


je parle de l'article, sexion d'assaut c'est pas la banlieue ?? c'est exactement le reflet de la mentalité des banlieues. la question des groupes de rap,homophobes ne peut pas être réglée si on omet cela

Portrait de patson
21/octobre/2011 - 18h03
Obbok a écrit :
ces mesures ne servent à rien, il faut s'en prendre à la racine du problème, à savoir la question (taboue hélas) de l'homophobie extrême des banlieues françaises


Bien sur l'homophobie existe uniquement dans les banlieues...

Portrait de Obbok
21/octobre/2011 - 17h57

ces mesures ne servent à rien, il faut s'en prendre à la racine du problème, à savoir la question (taboue hélas) de l'homophobie extrême des banlieues françaises

Les plus vus