30/12/2008 13:31

Le nombre de journalistes tués en 2008 en baisse

Soixante journalistes ont été tués en 2008 dans l'exercice de leur métier, un chiffre en baisse par rapport à 2007, selon le bilan annuel publié mardi par Reporters sans frontières (RSF), qui se garde cependant de tout optimiste.

Si les chiffres "ne sont pas aussi alarmants que les années précédentes", l'organisation de défense de la liberté de la presse juge cependant que "l'optimisme n'est pas de mise" et qualifie la situation de "globalement mauvaise".

"Le triste spectacle d'un journaliste menotté est quotidien, ou presque, sur tous les continents. La prison est la réponse la plus fréquente des gouvernements aux remises en cause. Et les assassinats (...) ne font quasiment jamais l'objet d'un procès", déplore RSF, selon qui la répression s'est "déplacée et diversifiée".

En 2008, 60 journalistes et un collaborateur des médias ont été tués, selon RSF, qui a pris en compte les cas où le lien entre la profession de la victime et sa mort était soit établi, soit "hautement probable".

Ce chiffre est en net recul par rapport à 2007, où 86 journalistes et 20 collaborateurs des médias avaient trouvé la mort. L'Irak (15 tués), le Pakistan (7 tués) et les Philippines (6 tués) ont été les pays les plus meurtriers pour les journalistes en 2008.

En Afrique, seuls trois journalistes ont été tués cette année, contre 12 en 2007. Mais ce recul s'explique surtout "par le renoncement de nombreux professionnels à exercer leur métier" ainsi que par "la disparition progressive des médias en zones de conflit", notamment en Somalie, selon RSF.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de drareg71
31/décembre/2008 - 18h08

Par contre le nombre de cons en hausse........

Portrait de anjelno
31/décembre/2008 - 15h30

Je ne félicite pas l'auteur de ce sujet, le titre est rédigé comme si l'on apprenait une bonne nouvelle.
Dans la phrase "en afrique, seuls tois journalistes...", que vient faire l'adjectif SEULS ?

Portrait de chouette03
30/décembre/2008 - 16h05

ça c est bien vrai!!!!!!

Portrait de Harissa
30/décembre/2008 - 14h20

ce recul s'explique surtout par le renoncement de nombreux professionnels à exercer leur métier ainsi que par la disparition progressive des médias en zones de conflit, notamment en Somalie, selon RSF.

Portrait de jackbauer1983
30/décembre/2008 - 13h58

je comprends pas ce genre de statistiques parce que chaque annee est differente.ca depend du contexte on peut pas quantifier la mort c'est pas possible.
si tous les ans on avait par exemple 60 journaliste tues et que cette annee on en a 55 ca change pas grand chose on peut pas tirer une statistique la dessus

Les plus vus