20/10/2011 09:40

Murdoch rend payant l'accès internet à son grand quotidien australien

Le groupe australien de médias News Ltd, détenu par Rupert Murdoch, rendra payant l'accès au site internet du quotidien The Australian dès la semaine prochaine, nouvelle offensive du milliardaire qui veut en finir avec la culture de la gratuité en ligne, indique jeudi News Ltd.

A partir de lundi, les lecteurs devront adopter un mot de passe numérique pour avoir accès à l'ensemble du contenu de The Australian. Les lecteurs intéressés bénéficieront d'une période d'essai de trois mois.

Le PDG de The Australien, Richard Freudenstein, qui avait annoncé ce projet en juin, a déclaré que le journal s'appuyait sur un modèle "freemium", soit un mélange de contenus accessibles gratuitement et d'autres payants.

Les articles pourront être lus sur ordinateur mais aussi sur les tablettes tactiles ou les téléphones mobiles, a ajouté M. Freudenstein.

Le coût de l'abonnement à l'édition en ligne sera de 2,95 dollars australiens (2,19 euros) par semaine pour les journaux du lundi au vendredi. L'abonné aura accès à tout le site internet, aux applications iPad et Android et à un site conçu spécialement pour les téléphones portables.

Il en coûtera 1,55 dollar de plus pour avoir accès à l'édition du week-end.

The Australian est la première publication Murdoch en Australie à faire payer les internautes, et le deuxième journal dans ce pays, après le quotidien financier The Australian financial review, détenu par le groupe rival Fairfax Media.

News Ltd détient les deux tiers des journaux publiés en Australie, pays natal de Rupert Murdoch.

News Corp a annoncé en 2009 qu'il voulait mettre fin à la culture de la gratuité en ligne, afin de freiner la baisse des ventes de ses éditions papier et les pertes de revenus publicitaires, mais surtout tirer un bénéfice commercial des éditions sur internet.

Plusieurs journaux de son groupe (le Wall Street Journal, The Times et le Sunday Times...) font désormais payer, totalement ou en partie, l'accès à leur site.

Les mesures entreprises par Murdoch sont observées avec intérêt par l'ensemble de la presse écrite, confrontée à la crise la plus grave de son histoire. Plusieurs grands journaux ont emboîté le pas à Murdoch, dont le New York Times (début 2011) et le Boston Globe (fin 2011).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nessipi
20/octobre/2011 - 10h47

heureusement qu'il existent des pasionnés d'informatique qui vont pouvoir nous détourné cela, sinon en effet la "toile" risquerais de tomber dans les mains de ces tout-puissants....

Les plus vus