19/10/2011 10:02

Les premières confidences de Valérie Trierweiler

Cette semaine, Le Nouvel Observateur s'intéresse au gagnant de la primaire socialiste: François Hollande. L'hebdomadaire a rencontré sa compagne, Valérie Trierweiler, pour une rencontre exclusive.

Dans les colonnes du Nouvel Obs, la journaliste raconte sa vie avec le candidat PS à l'élection présidentielle qu'elle a rencontré pour la première fois en 1988. Année où il vient d'entrer au Parlement. Elle dévoile qu'elle vit "une histoire exceptionnelle" avec lui. 

Dix huit ans plus tard, cette "longue complicité se transforme en coup de foudre. On y a résisté, c'était l'interdit total. J'étais mariée, il n'était pas libre et c'était un homme politique".

Valérie Trierweiler révèle qu'elle a dîné deux fois avec le couple Royal/Hollande: "En dix huit ans, il y a eu deux dîners: un dîner de couples et une soirée chez des amis communs".

L'hebdomadaire indique que la journaliste souhaite "oublier ce qu'elle appelle 'les interventions extérieures' - celle de Ségolène Royal et de ses fils - sur la direction de Paris Match. Elle veut aujourd'hui laisser au passé ce qui lui appartient".

Lorsque Ségolène Royal devient mère en 1992, la journaliste réalise une interview "par fax et via l'attachée de presse. C'est tellement plus romanesque de me faire aller à la maternité... Il faut s'en tenir aux faits". Sa consœur de Paris Match va quant à elle se rendre à la maternité.

Depuis dimanche, François Hollande est entré en pleine campagne pour l'élection présidentielle. Valérie Trierweiler a décidé d'arrêter son métier de journaliste politique pendant cette période.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de La-mire
La-mire (non vérifié)
19/octobre/2011 - 11h51

ferme les yeux imagine Hollande un enfant sur les épaules à Disneyland ou un enfant sous un bureau...bonne chance papa !! ouvre les yeux maintenant..;-)

Portrait de erich22
19/octobre/2011 - 11h30

Le journalisme français est trop lié aux politiques et personne ne dénonce "la longue complicité" entre Hollande et une journaliste politique.
A l'étranger ce type de comportement aurait conduit soit à la démission immédiate de la journaliste ou du politique.Les coucheries entre politiques et journalistes devraient être immédiatement sanctionnées pour avoir une presse crédible et indépendante

Portrait de HIRSUTE
19/octobre/2011 - 11h07

Très jolie femme et ils forment un beau couple Hollande et elle

Portrait de Clic
19/octobre/2011 - 10h41

C'est une femme jolie , trés classe ,elle ferait bien une première dame !

Portrait de SOSIE
19/octobre/2011 - 10h24

Très jolie et très classe. Elle ferait une belle première dame....

Les plus vus