19/10/2011 10:43

Plus de trois siècles après sa mort, René Descartes "répond" à Mazarine Pingeot

Plus de trois siècles après sa mort, le philosophe français René Descartes a accepté de répondre aux questions de Mazarine Pingeot lors d'une vraie-fausse interview, publiée dans une nouvelle collection baptisée "L'Entretien", chez Plon.

Dans ce dialogue d'outre-tombe, toutes les réponses sont vraies, intégralement puisées dans les écrits du plus célèbre des philosophes français, né en 1596 en Touraine et mort en 1650 à Stockholm.

Tout le monde a vaguement entendu parler du "cogito" ("Je pense donc je suis"), utilisé l'adjectif "cartésien" avec une nuance moqueuse, mais connaît-on vraiment Descartes, s'interroge en préambule la romancière et agrégée de philosophie.

C'est à Amsterdam, avant son départ pour la Suède où il va mourir, que Mazarine rencontre le philosophe, mathématicien et physicien.

Il a déjà publié "Le Discours de la méthode", en français au lieu du latin réservé à l'élite, ou les "Méditations métaphysiques", et répond avec sollicitude aux questions simples et précises de son interlocutrice.

Cet entretien imaginaire permet de lui redonner la parole et de montrer comment il a sorti la philosophie de sa prison théorique pour en faire une manière de vivre. Descartes invite ainsi le lecteur à penser par lui-même et à user intensément de sa liberté, mot d'ordre de sa morale, qui n'a rien perdu de sa modernité.

C'est l'objectif de cette collection dirigée par Marc Lecarpentier : mettre en valeur une personnalité et l'essentiel de son oeuvre en privilégiant les propos qui résonnent avec notre époque.

En septembre est déjà paru "Entretien avec le marquis de Sade" de Noëlle Châtelet, femme de lettres et soeur de l'ancien Premier ministre Lionel Jospin. En 2012, le psychanalyste Philippe Grimbert s'entretiendra avec Sigmund Freud.

Enseignante à l'université Paris-8, Mazarine Pingeot a publié sept essais et romans, dont "Pour mémoire" (Julliard), à la rentrée. Elle est la fille de François Mitterrand. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HIRSUTE
19/octobre/2011 - 11h05

Cela aurait été encore mieux si François Mitterrand avait interviewé René Descartes :)

Les plus vus