26/12/2008 10:30

"Avalanche": TF1 s'aventure dans le téléfilm-catastrophe

Un village à demi rasé par une avalanche, les deux héros ensevelis à l'intérieur de leur voiture sous des tonnes de neige, un enfant opéré à la lueur tremblante de torches électriques: rien ne manquera le 5 janvier, à 20H50, pour faire frissonner le télespectateur de TF1, au moment où France 2 inaugure ses soirées anticipées, à 20H35.

"Le film-catastrophe est un genre qu'on a très peu fait à TF1", indique André Béraud, direction de la fiction, convaincu que c'était une "bonne idée" d'en proposer un en début d'année au public de la chaîne. "C'était un tournage physiquement difficile. Il faisait très froid, car on tournait de nuit et l'hiver", confie l'acteur franco-suisse Vincent Pérez, qui tient le rôle principal.

Le film a été tourné en Autriche, dans un village dévasté reconstitué, mais avec de la neige véritable amenée par camions, sans cesse renouvelée à l'aide de canons à neige. "On a tourné dans le bruit des canons (...) avec des ventilateurs pour faire le vent.

On était parfois obligé de crier", explique Aladin Reibel, un autre des comédiens, qui incarne le spécialiste du secours en montagne.

Même si les paysages, et notamment les deux avalanches du scénario, doivent beaucoup aux images de synthèse, le coût de cette production franco-allemande se révèle élevé, avec "une enveloppe globale comprise entre 4 et 5 millions d'euros", explique le producteur artistique Benjamin Dupond-Jubien, d'Alma Productions.

Le film s'inspire d'une histoire vraie, une avalanche qui s'était abattue sur le village de Montroc, en Allemagne, en février 1999, et qui avait fait plusieurs morts. "Le film-catastrophe est proche du film d'action", souligne Vincent Pérez, qui se risquait pour la première fois dans ce genre.

Ce téléfilm de 90 minutes décline d'ailleurs soigneusement tous les ingrédients d'un modèle largement popularisé outre-atlantique: le responsable municipal obstiné, inconscient du risque et qui refuse d'évacuer, le sauveteur héroïque, qui meurt victime de son dévouement, l'enfant imprudent qu'il faut opérer dans des conditions de fortune, le militaire obtus, arquebouté sur le règlement.

Avec, en prime, une histoire d'amour. Séparés par un accident de montagne, Vincent Pérez et Désirée Nosbusch vont se retrouver huit ans plus tard, grâce à l'avalanche. "Du côté français, nous pensions qu'il fallait que le film puisse marcher sans l'avalanche.

Il fallait que l'avalanche et la débauche de moyens soient un plus par rapport au film, mais aussi que l'histoire entre les personnages soit surprenante et intéressante", souligne Benjamin Dupond-Jubien.

Par Jean-Pierre ALTIER

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mea
12/janvier/2011 - 22h13

Tiens, quelques graines de culture à planter dans ton désert d'ignorance :
http://membres.multimania.fr/dchn/page6.htm
http://www.crdp.ac-grenoble.fr/neige/docs/aval_montroc.pdf
http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2010/10/14/le-conseil-d-etat-tranche

Portrait de mea
12/janvier/2011 - 22h09

Triple buse! Montroc c'est pas en Allemagne! C'est en Haute-Savoie, après Chamonix, au pied d'Argentieres. La commune de Montroc porte encore le triste souvenir de cette avalanche si dévastatrice! Montroc en Allemagne, on aura tout lu! pfff tu trouves que ça fait allemand comme nom Montroc!:evil: Andouille bleue va! Arrête l'écriture journalistique et prend un livre de géo à la place!

Portrait de bardy
26/décembre/2008 - 20h45

Maintenant qu'on connait l'histoire, l'intrigue, et ceux que deviennent les acteurs de ce film quel interet de regardez ce téléfiLm

Portrait de bardy
26/décembre/2008 - 20h44

c'est malin de raconter l'histoire et surtout de dire que le héros va mourir !!! JMM vos potes sur ce coup la ils ont foiré.....mince....

Portrait de athlys
26/décembre/2008 - 12h54

le village de Montroc se situe pres de Chamonix vers la station du tour

Portrait de tito682
26/décembre/2008 - 12h10

Le film peut-être bon mais avec Perez en rôle principale :(

Portrait de Gérard le Dormant
26/décembre/2008 - 11h29

Ca sent la repompe/rachat d'un scénario déjà existant.
Je n'ai pas d'exemple me venant en tête, mais je serais près à parier que ce téléfilm existe déjà. Probablement un téléfilm Allemand, l'histoire s'inspirant d'un fait d'hivers Allemand.

Exactement comme TF1 l'avait déjà fait avec le téléfilm sur les rats envahissant Paris durant une grève des éboueurs : c'était un téléfilm Allemand à l'origine, diffusé par M6 en France. (et très drôle au second degré, contrairement à la repompe de TF1 :mrgreen: )

Portrait de BONESFAN
26/décembre/2008 - 11h03

TF1 diffuse déjà des films catastrophes le samedi après-midi.
Maintenant faut ce que ça donnera à la sauce française.

Portrait de Koro
26/décembre/2008 - 10h54

oui du copiage en gros

Portrait de dadouronron
26/décembre/2008 - 10h49

Allez je te fais déja le classement des audiences :
- en 1er : TF1, forcément car il n'y a qu'une touche sur beaucoup de télécommande
- en 2 : M6, quand même faut pas pousser
- en 3 : France 2 car les dogons on ne sait pas qui ils sont...

Portrait de Fleur bleue
26/décembre/2008 - 10h45

Scénario vu, revu...aucun suspens
On verra si la catastrophe est l'avalanche ou.. "l'originalité" ..de l'histoire

Portrait de toyoyo
26/décembre/2008 - 10h41

Ca à l'air pas mal ! Ca rappelle un film avec David Hasselhoff qui s'appelait aussi Avalanche"

Portrait de alpgirl74
26/décembre/2008 - 10h41

Moaius à voir avant de critiquer !!!

Portrait de cowboy1
26/décembre/2008 - 10h40

et c'est parti: tf1 sort l'artillerie lourde le jour où les primes de france 2 commencent à 20h35 mais ssauf que le 5 janvier tout'es les chaines ont sorti lartillerie lourde:
-avalanche sur tf1: film qui ne devra être sans surprises (on connait deja la fin avant de voir le début) avec vincent pérez qui n'est pas pour moi le meilleur acteur de la chaine!
-"rendez vous en terre inconnue" sur france2: superbe émissions mais les gens vont-ils se tourner vers ca?
-m6: podium dont cest la première diffusion!

Les plus vus