23/12/2008 15:29

Les auteurs de programmes inquiets pour les intermittents

La Société civile des auteurs multimédia (Scam), l'une des principales organisations de créateurs de programmes audiovisuels, a fait part lundi de ses inquiétudes pour le régime des intermittents du spectacle, régi par des annexes à la convention Unedic.

"La Scam comprend l'inquiétude manifestée par de nombreux syndicats concernant la réforme du régime de l'assurance chômage et particulièrement les annexes 8 et 10. La modification des critères de durée d'indemnisation entraînera mécaniquement une baisse de revenus des allocataires", écrit la Scam.

Alors que des "menaces pèsent sur le droit d'auteur", notamment avec la suppression de la publicité sur France Télévisions, "cette baisse globale des revenus des auteurs-réalisateurs et des techniciens ne peut qu'aggraver la paupérisation, déjà en cours, de la profession", ajoute-t-elle.

Le régime spécifique des intermittents du spectacle est régi par les annexes 8 (techniciens) et 10 (artistes) de la convention Unedic, en cours de négociation. Selon la CGT-Spectacle, ces annexes devraient être abordées début janvier.

La semaine dernière, entre 900 et 2.500 manifestants (selon la police et les organisateurs), dont de nombreux intermittents du spectacle ainsi que des chômeurs et des saisonniers, ont manifesté près du siège du Medef à Paris pour "exiger un véritable droit à l'emploi et refuser la précarité".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Emir44
29/décembre/2008 - 11h01


C'est un monde difficile que celui des artistes (je le connais de près pour un tout petit peu de gens).
Néanmoins, je comprends aussi les interrogations des travailleurs du régime général : en 10 mois, ils font 1400H.
Le peuple se demande donc pourquoi un technicien es-électricité d'une entreprise fait 3 fois le boulot de celui qui intervient sur les spectacles...
Tout le monde comprend que l'artiste doit avoir du temps pour créer, mettre en scène, répéter, etc.
Mais quid du technicien ? :roll:
Ma réponse : Que les artistes et techniciens aient un régime particulier qui s'autofinance.
Ce n'est pas le cas aujourd'hui, ni hier. On prend dans les caisses du régime général, faute d'avoir assez de cotisations de la part des intermittents, d'où le problème...

Portrait de jeanclaudius
27/décembre/2008 - 09h48

La costumière d'un théatre parisien m'a fait remarquer "qu'il ne faudrait pas que les intermittents deviennent des intermités du spectacle et qu'il est nécessaire de créer un RSA spectacle qui permettrait de toucher ses allocations chomage tout en continuant à faire du cinéma..."
La CGT a trouvé l'idée excellente...

Portrait de 28301
24/décembre/2008 - 17h30

bonjour,

Actuellement pour obtenir le statut il faut comptabiliser 507 heures sur les 304 derniers jours pour une allocation de 243 jours basée sur les montants des cachets, des heures effectuées.
Voilà l'info.
Une journée de travail de l'annexe 8 (techniciens) est comptabilisée comme 8h, peu importe qu'il ait commencé à 6h et terminé à 3h le lendemain - comme c'est largement le cas, ne croyez pas que lorsqu'un spectacle se termine à 23h, à minuit tout le monde est couché, ni que l'installation ait débuté à 14h -
bien sûr, un employeur ne peut déclarer autant d'heures en une journée de travail sous peine de graves poursuites. Ce qui arrange bien l'unedic.
Voilà l'info complète. voilà ces fainéants d'intermittent qui font 39h en 2 jours et parfois ne travaillent plus le reste de la semaine. et pas pour récupérer, parce qu'il y a de moins en moins de budget pour les faire bosser.

Portrait de GVP
24/décembre/2008 - 08h43

ouuuuuaaaaa enfin une personne qui a tout compris
;) ;)

Portrait de BiquetFaux
24/décembre/2008 - 08h08

Le scandale, ce n'est pas le régime des intermittents, ce sont l'existence de ce régime et l'existence des intermittents. Le spectacle n'exige pas l'obligation de moyens, mais l'obligation de résultats. Un artiste qui ne travaille pas est un artiste qui ne plaît pas. Donc il n'existe pas en temps qu'artiste et doit faire autre chose. Comme les 35 heures, cette mascarade, dénoncée autrefois par des artistes tels que Michel Serrault, n'a cours nulle part ailleurs que dans notre pays de couillons.

Portrait de noelletess
23/décembre/2008 - 21h03

J'aimerais savoir si Catherine Deneuve, par exemple, touche des indemnités et dans l'affirmative, sur quelles bases.

Portrait de GVP
23/décembre/2008 - 20h01

507 heures sur 10 mois

Portrait de Emir44
23/décembre/2008 - 19h57

Il me manque une info : Il faut faire combien d'heures maintenant ? et avant ?
Et ce, pour un artiste d'une part, pour un technicien d'autre part.
Bref, on parle de quoi ?
Des techniciens qui font 10H de boulot par semaine et qui voudraient être payés 35 ? Des artistes qui font 150 représentations d'une ou deux heures par an (réellement harassant) ?
Plus d'infos please...

Portrait de GVP
23/décembre/2008 - 19h31

bonsoir a propos des intermitents j'ai absolument rien contre eux mais les piges deviennent de plus en plus élevé et les budgets sont de plus en plus restreint enfin je ne parle même pas des charges expl: pour une pige a 180 euros cela coute pratiquement 600 euros a l'employeur (cheque intermitent etc.... ) un independant il est sur le regime général donc moins cher tout les petites boites de prod n'ont pas les budgets de tf1 ou de france télévision sachant quand même que ce sont les petites boites de prod qui font tourné les intermitents et plus ca va plus ils deviennent exigeant et j'en sais quelque chose:s

Portrait de solstrom
23/décembre/2008 - 19h17

Je trouve par contre dommage que l'on (les médias notamment) aborde ce sujet seulement aujourd'hui....C'est-à-dire que a que ça fait un petit moment déjà que le Medef nous trame qqchose de pas joli-joli !!
Aujourd'hui avait lieu une manifestation devant le siège du Medef, car c'est aujourd'hui que doivent, si mes infos sont correctes, se conclure les négociations...
Ce que je regrette, c'est que tout ceci soit passé à la trappe de l'information...Mine de rien, au 1er janvier, on risque d'avoir une sacrée gueule de bois...;( :|

Portrait de Volques
23/décembre/2008 - 18h46

La paupérisation touche déjà une grande partie de la population:roll:

Les plus vus