14/10/2011 17:49

Une fixeuse de "La Cité du Mâle" condamnée à 4 mois ferme pour des menaces de mort

Nabila Laïb, une fixeuse qui avait participé au tournage du documentaire "La Cité du mâle", a été condamnée jeudi soir à quatre mois de prison ferme pour avoir menacé de mort la réalisatrice Cathy Sanchez, a-t-on appris vendredi auprès du tribunal correctionnel de Paris.

Plus précisément, la jeune femme, âgée de 32 ans, a été condamnée à huit mois de prison, dont quatre mois assortis d'un sursis mise à l'épreuve durant 18 mois, tandis qu'Alexandre Coquet, un jeune de 24 ans, a été condamné pour des appels téléphoniques malveillants à Melle Sanchez à 4 mois de prison assortis d'un sursis mise à l'épreuve durant 18 mois.

"Cette décision rappelle que dans un Etat de droit, on ne menace pas, on ne terrorise pas des journalistes. C'est une décision qui remet les pendules à l'heure dans cette affaire où beaucoup de contre-vérités ont été énoncées", a réagi l'avocate de la réalisatrice, Me Claire Chaillou, espérant que ce "point final ramènera de la sérénité".

Filmé à la cité Balzac, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et diffusé sur Arte le 29 septembre, "La Cité du mâle" aborde la question du machisme et d'une certaine forme de mépris pour les femmes en banlieue.

Le documentaire avait été déprogrammé en août par Arte après que Nabila Laïb, une "fixeuse" payée par la production pour faciliter les contacts avec les jeunes de la cité Balzac, eut fait état de menaces sur sa personne et sur les siens.

Interrogée, la jeune femme avait ensuite préféré parler d'un "désaccord éditorial" et dénoncer "un reportage instrumentalisé et bidonné".

Jeudi, Nabila Laïb, ainsi qu'un jeune de la Cité, étaient jugés par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir menacé de mort la réalisatrice par mail et par téléphone. Ils étaient absents à l'audience.

"Je t'éclate, Je te défoncerai, Tu vas crever!, ce ne sont pas de vains mots, ce sont véritablement des menaces de mort", avait relevé le procureur, Danièle Marhic.

"Je crois qu'elle a eu la tête tournée par le titre de journaliste qu'on lui a conféré", avait-elle souligné, voyant en Melle Laïb "quelqu'un de dangereux".

"Il y a eu un trouble conséquent à l'ordre public. L'atteinte à la liberté de la presse n'était pas loin", avait-elle conclu, avant de requérir huit mois de prison, dont deux mois avec sursis contre la prévenue, et six mois avec sursis contre "son acolyte".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Merlette80
15/octobre/2011 - 15h23

C'est dommage de voir que c'est la délinquance qui gouverne certaines villes après les LE PEN font leur beurre !

Portrait de livosana
livosana (non vérifié)
15/octobre/2011 - 10h41

J'ai tout de meme un avis concernant le sujet ^^
Franchement, ils font des reportages aupres de gesn " a risque " et apres, les foutent un peu plus dans la merde ..

Pour moi, insulter un journaliste n'est pas plus meprisable que filmer des gens en train de mourir a petit feu.
je ne m'etendrai pas sur ce que je pense du mot " fixeuse" ...

Portrait de livosana
livosana (non vérifié)
15/octobre/2011 - 10h36

ben rassemblez vous aussi. Pourquoi avoir peur des jeunes. C'est pas des benets hein. et pour ce que j'en sais .. ils ne mordent pas ..

Vous attendez que la police s'en mele .. c'est fou quand meme. Tu m'etonnes que les jeunes petent un cable aussi. VOus accusez les jeunes quand c'est tout bonnement la police qui fait pas son boulot !
merde alors

Portrait de livosana
livosana (non vérifié)
15/octobre/2011 - 10h32

Je vois rien dans son programme qui ressemble à une vraie solution contre " les racailles". meme rien de chez rien .. que du vent ^^

Portrait de Maxphil
15/octobre/2011 - 09h42

Non je vis aussi dans une banlieue aussi (Lyon)! Et des trafics y'en a dans le 16eme aussi! Quand les gens sont dans la merde c'est le bonheur pour les trafics les économies parallèles et les magouilles ( bien orchestrées par les riches en sous main!)

Portrait de Maxphil
15/octobre/2011 - 08h05

Allez-y défoulez vous! Les petits copains de Marine!...

Portrait de Debrancion83
14/octobre/2011 - 22h48

Je ne vois même pas pourquoi on s'intéresse à une cité de merde il n'y a qu'à raser tout ça .

Portrait de JessePinkman
JessePinkman (non vérifié)
14/octobre/2011 - 18h35

Et quand on menace quelqu'un de le pendre à un croc de boucher ça s'appelle comment ? Encore un exemple typique de la justice à deux vitesses de ce pays.

Les plus vus