19/12/2008 15:14

La CA de Radio France approuve un budget 2009 de 611M d'E

Le Conseil d'administration de Radio France (France Inter, France Info, France Bleu, France Culture, France Musique, Le Mouv' et FIP) a adopté un budget 2009 de 611 millions d'euros, en progression de 2,8% par rapport à 2008, selon un communiqué publié vendredi.

Ce budget, présenté en équilibre, est financé à 86% par la redevance pour un montant de 525,9 millions d'euros. Selon le communiqué, ce budget permettra de financer "la poursuite de la démarche de renouvellement et d'adaptation des programmes des chaînes de Radio France", "l'extension et l'amélioration qualitative des réseaux de diffusion, ainsi que le démarrage en fin d'année de la radio numérique terrestre" et "la montée en puissance du multimédia".

Les investissements de Radio France doivent augmenter de près de 50% par rapport à 2008, pour l'essentiel lié au démarrage de la première phase du chantier de réhabilitation de la Maison de la Radio. Le coût prévisionnel des investissements pour ce chantier s'établit à 328 millions d'euros. Les travaux sont prévus pour une durée de 80 mois (du premier semestre 2009 à fin 2015).

Radio France se propose de rénover une surface de 104.000 m2 pour offrir à la radio des espaces de travail "modernes et évolutifs", de "doter les formations musicales de Radio France d'un auditorium de 1.450 places, de "développer une démarche de haute qualité environnementale, notamment en ce qui concerne les dispositifs de géothermie" et de "valoriser l'espace public en bordure de Seine par la réalisation de jardins".

Enfin, le CA de radio France a également émis un avis favorable à la création d'une nouvelle station locale du réseau France Bleu au Mans, qui assurera la couverture éditoriale de l'agglomération et du département de la Sarthe. Son lancement devrait être effectif au cours du dernier trimestre 2009.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MITEL
20/décembre/2008 - 10h29

Non à un audiovisuel tout privatisé, il faut un contre pouvoir pas tout aux financiers. Dire que FRANCE INTER est gauhiste c' est du délire et du n' importe quoi. Vive le service public de qualité.

Portrait de Nico2caen
19/décembre/2008 - 18h16

Personellement, je serai pour un secteur audiovisuel privatisé, mais toujours contrôlé par l'Etat via un CSA particulièrement renforcé. Ainsi, RTL, Europe 1 & co seront moins criticables car mieux réglementés, le produit de la vente des TV et radios pourrait-être utilisés à d'autres choses et nous n'aurions pas 116, puis 118, puis 120 ... euros à débourser, sans baisser en qualité, bien au contraire.

Portrait de MITEL
19/décembre/2008 - 17h15

Ambre votre commentaire est vraiment déplacé. Un peu de tolérance serait le bienvenue.

Portrait de Ambre
19/décembre/2008 - 16h52

Oh ! Mais je voudrais qu'on n'ait qu'une ou deux radios publiques et pas composées presque uniquement de gens de gauche ! Est-ce possible ?

Portrait de xavierbayonne
19/décembre/2008 - 16h20

Ici, sur France Bleu Gascogne et France Bleu Pays Basque, il n'y a plus un sujet, un propos, une chanson, une pub sans qu'il n'y ait le jingle intempestif qui a fait fuir beaucoup d'auditeurs.
Il faut savoir aussi que c'est la seule radio qui n'a pas osé donner les résultats des dernières audiences !

Portrait de xavierbayonne
19/décembre/2008 - 15h21

Hélas, les jingles "fraaaaaaaaaaaance bleeeeeeeeeeu" (bis) ... sont devenus insupportables, même en province (France Bleu Gascogne, pour ma part). Plus la peine de vôter un budget si les auditeurs sont déjà partis !

Les plus vus