18/12/2008 11:28

Attentats de Bombay: les tv indiennes devront s'autocensurer

Les télévisions indiennes devront s'autocensurer dans leur couverture en direct d'attentats, après avoir été accusées d'avoir donné trop d'échos au commando islamiste des attaques de Bombay fin novembre, a indiqué jeudi leur association professionnelle.

"Nos règles (déontologiques) se fondaient auparavant sur le concept de sûreté nationale, mais l'histoire de Bombay est sans précédent", a expliqué à l'AFP Annie Joseph, secrétaire générale de l'association des télévisions d'informations (NBA), avant l'annonce officielle jeudi soir de nouvelles directives.

Celles-ci devraient interdire la diffusion d'informations dévoilant des opérations des forces de sécurité, de conversations téléphoniques en direct d'otages et de leurs ravisseurs ou encore d'images de cadavres ou de blessés graves, a rapporté jeudi le journal Indian Express.

La NBA ne dispose d'aucun pouvoir contraignant sur les médias indiens, mais Mme Joseph estime qu'il est dans "l'intérêt des chaînes de télévision" de se conformer à ces instructions inspirées de celles imposées aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou au Canada.

Conséquence de l'expansion économique indienne, des centaines de télévisions d'informations en continu ont essaimé ces dernières années, sur le modèle des chaînes américaines.

Elles ont été très critiquées pour leur sensationnalisme, en particulier lorsqu'elles ont diffusé des revendications par téléphone des auteurs des attentats de Bombay du 26 au 29 novembre (172 morts, dont neuf assaillants).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pytag
18/décembre/2008 - 12h08

Au nom de la liberté, nous enchainons nos âmes. L' information, dans son ensemble, est devenue un spectacle. Le but étant de créer le maximum d'émotion, seules les mauvaises nouvelles sont retenues et parmi elles, les plus "trash" sont surexploitées et surmédiatisées. Savoir à la minute près ce que l'être humain est capable de faire de pire dans tous les coins du monde vous parait indispensable? Doit -t on se nourrir de malheur? Aidons nous les gens qui souffrent en étant juste spectateurs de leur souffrance ou est-ce juste un besoin malsain de se rassurer au détriment des autres? Même sur les plateaux le spectacle prend forme: les "journalistes" ne cherchent qu' à créer l'information par des provocations, des pièges tendus, des coupures de parole. Nous finirons par avoir ce que nous méritons peut-être: des meurtres, des attentats, des suicides en direct et ce qui retiendra alors l'attention, ce sera l'audience. Triste.

Les plus vus