11/10/2011 12:10

Le Monde une nouvelle fois absent des kiosques ce mardi

Le Monde (daté de mercredi) n'est pas paru mardi pour la troisième journée consécutive en raison du conflit au Monde Imprimerie, a annoncé le Syndicat général du livre et de la communication écrite CGT (SGLCE-CGT), la direction du quotidien exprimant son "incompréhension totale".

Les salariés du Monde Imprimerie ont décidé mardi "de reconduire le mouvement de non-parution de ce quotidien devant labsence de propositions véritables de la part de la direction. Ils réaffirment leur volonté de négocier pour préserver l'emploi et l'avenir du site d'Ivry", où sont basées les rotatives du quotidien, selon le communiqué du SGLCE. Dans une lettre aux salariés du Monde Imprimerie, signée par Erik Izraelewicz, directeur des rédactions, son adjoint et sept rédacteurs en chef, la hiérarchie du quotidien fait part de son "incompréhension totale".

"Nous avons le sentiment d'être pris en otages", écrivent-ils. "Nous sommes profondément attachés au papier et en offrons la preuve chaque jour en livrant un BAT (Bon à tirer) qui a concentré, depuis l'aube, toute l'énergie de la rédaction", expliquent les signataires qui soutiennent les projets de la direction du groupe de modernisation de l'imprimerie et de décentralisation d'une partie de l'impression du quotidien.

Dans un communiqué, le conseil de gérance de la Société des rédacteurs du Monde (SRM) avait appelé lundi "à ne pas mettre en péril l'ensemble des salariés du groupe par des actions dommageables au journal" et souhaité "une issue rapide à la confrontation". Lourdement déficitaire, Le Monde Imprimerie, filiale à 100% du groupe Le Monde et qui emploie environ 225 salariés, fait l'objet de négociations pour sa restructuration, assortie de suppressions d'emplois et de reclassements notamment au sein d'une nouvelle imprimerie parisienne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de A la Cause
12/octobre/2011 - 11h15

@charlotte14
Heureux que votre imagination corrobore ma triste réalité.
Bonne journée à vous qui m'avez démasqué.

Portrait de A la Cause
11/octobre/2011 - 19h54

@ charlotte14.
Je suis un beauf d'extrêmeuuuhhh-droiteuuhh, ne lisant que Tiercé-Magazine, ne regardant que TF1, buvant de la Kanter tous les soirs au bar de Chez Robert, frappant ma femme et mes enfants. J'ai une 405 que je bichonne plus que ma famille, avec un chien en plastique qui dodeline de la tête. Je ronfle, je rôte et je péte. Je ne mets que des Marcels. Je vous laisse car je vais sortir mon Rott avec mes voisins pour surveiller le quartier.

Pour un journaliste de gauche, le devoir suprême est de servir non pas la vérité, mais la révolution.
Salvador Allende, président socialiste du Chili de 1970 à 1973.

Portrait de A la Cause
11/octobre/2011 - 17h49

Mis à par le fait important de la perte d'emplois pour les salariés, la faillite de l'immonde me fera grand plaisir. Peuvent s'y ajouter Libé, le Figaro, etc.

Portrait de Micky88
11/octobre/2011 - 12h48

Bah, ça fera comme d'habitude, Le Monde ira demander des subventions à l'Etat pour pouvoir ensuite taper dessus comme en 2004 et 2008, où il aurait touché deux subventions du Fonds d’aide à la modernisation de la presse : l’une de 1 361 200 € pour “la mise à jour technologique du site internet” et une autre de 1 592 000 € pour le “développement et optimisation de l’offre internet”.
Le contribuable appréciera !

Portrait de paac2a
11/octobre/2011 - 12h24


ca marche ! LOL

Portrait de paac2a
11/octobre/2011 - 12h17

Mais enlevez moi d'un doute ! si ils font greve, ca ne fait pas d'entrée d'argent ? donc ca augmente le déficit du journal ? donc ca les rapproches encore plus d'une fermeture d'Ivry ! la greve tu l'emploi, c'est prouvé ! c'est pas les salariés d'AirLIberté qui diront le contraire !

Les plus vus