10/10/2011 10:02

Hulu: Yahoo! n'est plus intéressé, Google parmi les candidats

Le site américain de vidéos en ligne Hulu a encore trois candidats à son rachat, Google ayant rejoint les acheteurs potentiels Dish Network et Amazon, tandis que le portail internet Yahoo! aurait renoncé pour se concentrer sur son propre avenir, selon le Wall Street Journal.

"La mise aux enchères du site de vidéos en ligne Hulu suit son cours, avec des conseilleurs financiers qui comparent diverses offres à la suite de l'expiration la semaine dernière de la date limite pour soumettre une offre", écrivait le quotidien américain des affaires sur son site internet dimanche soir.

Le bouquet satellite serait le plus "décidé" des candidats à l'achat, selon les sources du Wall Street Journal, et aurait mis sur la table 1,9 milliard de dollars dans un premier temps avant de réviser son offre, à des termes qui n'ont pas été précisés.

Google, déjà propriétaire du site de vidéo YouTube, acquis en 2006 pour 1,65 milliard de dollars, serait pour sa part prêt à dépasser les 1,5 à 2 milliards de dollars qui avaient jusqu'à présent été évoqués. Toutefois cette offre, qui n'aurait pas été formalisée dans tous les détails, serait assortie de conditions non précisées.

De leur côté les propriétaires de Hulu, Disney, NBC Universal (groupe Comcast et General Electric) et News Corp, ainsi que le fonds Providence Equity Partners, n'ont pas pris la ferme décision de vendre, selon le Wall Street Journal.

En cas de vente une décision pourrait être annoncée dans les semaines qui viennent, mais "le conseil d'administration est également en train d'envisager d'autres options qu'une vente".

Hulu, qui compte près de 300 employés, diffuse en flux (streaming) aux Etats-Unis des programmes professionnels, accessibles gratuitement sur ordinateur grâce à la publicité. Une formule payante sur abonnement permet de regarder les programmes sur divers appareils connectés au-delà de l'ordinateur (téléviseur, console de jeux, tablette...).

Hulu a également lancé le mois dernier une formule sur abonnement au Japon.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus