09/10/2011 12:10

Gérard Depardieu récompensé "pour l'ensemble de son oeuvre"

L'acteur français Gérard Depardieu a reçu hier soir le Prix Lumière 2011 "pour l'ensemble de son oeuvre" lors d'une cérémonie à la veille de la clôture du troisième festival Lumière à Lyon.

Le prix lui a été remis par Bertrand Tavernier, président de l'Institut Lumière et grand ordonnateur du festival, en présence de Fanny Ardant et devant un parterre d'acteurs, de réalisateurs et de professionnels du cinéma à l'issue de la projection de "La femme d'à côté" de François Truffaut (1981).

"Extrêmement ému", Gérard Depardieu a remercié en déclarant "ça fait un drôle d'effet" d'assister à la rétrospective de sa carrière "ça sent le sapin d'un côté mais c'est une grande joie".

Auparavant, Bertrand Tavernier avait évoqué la carrière de Gérard Depardieu en soulignant qu'il avait tourné "tant de films, interprété tant de personnages" (..) qu'il écorchait l'écran en s'emparant de ses rôles comme à l'abordage".
Ce festival de cinéma initié par Bertrand Tavernier, mis en forme par Thierry Frémaux, directeur de l'institut Lumière mais aussi délégué général du Festival de Cannes, se déroule selon une formule originale mêlant classiques en copies restaurées et "nouvelles formes de la cinéphilie".

Le grand public a notamment pu voir ou revoir dans les salles de la ville, pour un prix modique, l'oeuvre complète de Jacques Becker avec 13 films, de "Dernier atout" (1942) au "Trou" (1960) en passant par "Casque d'Or" (1952).
La projection la plus remarquée fut celle de "Falbalas" (1945), en présence de l'actrice principale Micheline Presle (89 ans aujourd'hui), et commenté par Jean-Paul Gaultier qui, comme Karl Lagerfeld ou Christian Lacroix, assurent que "c'est le meilleur film sur la haute couture".

Une rétrospective du cinéaste américain William Wellman, des films de yakuzas japonais ou de "sublimes moments du muet" ont également été programmés. En tout, plus de 82 films ont été présentés au public dans 36 salles de salles de l'agglomération lyonnaise lors de 196 projections, entre le 3 et le 9 octobre.
Le premier Prix Lumière, en 2009, avait distingué l'acteur et réalisateur Clint Eastwood. En 2010, c'est le réalisateur américain d'origine tchécoslovaque Milos Forman qui avait été primé. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dadou2309
9/octobre/2011 - 22h36

pfff ..... on passe tous pour de gros porcs à cause de ses conneries à répétition. Il m'écoeure ....

Portrait de titony
9/octobre/2011 - 14h44

Il faut reconnaître qu'il a un talent et il mérite bien son prix, par contre je n'aime pas le bonhomme.

Portrait de Télégone
9/octobre/2011 - 12h57
micko1 a écrit :
Quoi que l'on dise, Depardieu reste l'un des plus grand acteur du cinéma français. En 40 ans de carrière, Depardieu, c'est l'homme au 2 Césars, au 210 millions 180 milles 600 entrées (cumulés au cours de sa carrière). C'est à lui seul, plus de 160fims comme Je t'aime moi non plus, Mon oncle d'Amérique, Loulou, Le dernier métro, Le choix des armes, La femme d'à côté, Police, Tenue de soirée, Tous les matins du monde, Germinal. Homme de cinéma, de télé, de théâtre, de chant! bref. chapeau l'artiste!


Voilà un bon post....

Portrait de micko1
9/octobre/2011 - 12h37

Quoi que l'on dise, Depardieu reste l'un des plus grand acteur du cinéma français. En 40 ans de carrière, Depardieu, c'est l'homme au 2 Césars, au 210 millions 180 milles 600 entrées (cumulés au cours de sa carrière). C'est à lui seul, plus de 160fims comme Je t'aime moi non plus, Mon oncle d'Amérique, Loulou, Le dernier métro, Le choix des armes, La femme d'à côté, Police, Tenue de soirée, Tous les matins du monde, Germinal. Homme de cinéma, de télé, de théâtre, de chant! bref. chapeau l'artiste!

Portrait de Télégone
9/octobre/2011 - 12h09

Un grand moment d'émotion avec Rappeneau parlant de Montand, et Thierry Freamaux présentant Roger Corman.

Portrait de jackolan2
9/octobre/2011 - 12h07

Le pipi dans l'avion, c'est inclus dans son oeuvre ? ^^

Les plus vus