17/12/2006 09:02

Le sommaire de "7 à 8" ce soir...

Les premiers pas des Miss
Neuf millions de téléspectateurs pour le sacre d’une reine de beauté : Rachel Legrain-Trapani, 1,80 mètre et 18 ans, a ceint la couronne de Miss France samedi dernier à Poitiers. Le couronnement d’une ambition mûrie depuis l’adolescence, qui a fait de cette jeune étudiante en hypokhâgne et lettres classiques l’une des plus intellos des Miss. Le jury comme le public ont été séduits par le charme et l’aisance de cette jolie tête bien faite. Emmanuel REITZ a suivi les quatre premiers jours de son règne : interviews en rafale et séances photos incessantes, sans jamais se départir de son sourire, la nouvelle Miss a fait preuve d’un professionnalisme sans faille. Sous le regard approbateur de l’inoxydable Geneviève de Fontenay, duègne finalement plus rock’n roll que son célèbre chapeau. Entre cours accélérés de sourire permanent en pleine cohue et apprentissage du port de diadème sur talons aiguilles, reportage sur le marathon des premiers jours d’un règne…

La fièvre Zidane en Algérie
Une icône française, une star de Marseille qui traverse la Méditerranée et débarque en Algérie sur la terre de ses origines. Zinedine ZIDANE a vécu cette semaine une visite digne de celle d’un chef d’Etat. Hystérie des foules, réceptions officielles en tous genres, du Président aux habitants de la Casbah, tous se sont précipités à la rencontre du champion du monde 98. Pas facile pour l’ancien capitaine des Bleus de ménager les sensibilités et d’échapper à la récupération politique. A Aguemoun, son village en Kabylie où tous se préparent à l’évènement du siècle, Jean-Pierre MONTANAY est allé prendre la température d’un peuple chauffé à blanc par le retour aux sources de son enfant prodigue. Plongée dans la ” ZIDANE fever ” !

Caroline de Monaco, passion danse
Surexposée et secrète. Depuis ses tous premiers jours et les photos d’elle bébé en une de Paris Match, Caroline de Monaco a toujours fasciné. Sans jamais se révéler. Par inclinaison personnelle ou par son statut, la princesse s’est toujours laissée beaucoup photographier mais très peu filmer. Pour Sept à Huit, à l’occasion du ” Monaco Dance Forum “, elle a exceptionnellement accepté de lever un coin du voile et de nous parler. Car, la danse est pour elle une passion de toujours. Petit rat de l’Opéra de Monte Carlo, devenue première dame de la culture du Rocher, Caroline soutient tout particulièrement la danse. Et rencontre longuement les troupes et les chorégraphes. Pas de classicisme empoussiéré, d’un danseur juché sur une pelleteuse aux membres d’une troupe de hip hop, ce que Caroline de Monaco veut promouvoir, c’est l’avant-garde et l’ouverture sur le monde. La princesse n’a d’ailleurs pas hésité à se confronter avec les gamins d’une cité chaude de Nice qu’elle avait fait inviter en Principauté pour le Festival. Entre glamour, chic et rencontres atypiques, Joël BRUANDET nous offre le portrait d’une princesse passionnée.

SDF : La chute
35 ans, deux enfants et des CDD irréguliers dans l’hôtellerie, David ressemble à Monsieur Tout le Monde. Et pourtant, depuis un mois, il est SDF. Il a suffi d’un coup dur pour que sa vie bascule, d’un loyer impayé pour que son propriétaire l’expulse en pleine trêve hivernale. David a passé une semaine dans la rue avant de trouver une place dans un foyer d’accueil. Il raconte la descente aux enfers, rapide et imprévisible, le déclassement, et la honte. Ses combats au quotidien aussi : rester propre, manger, retrouver un toit… Enfin, il explique qu’il n’est pas un marginal mais qu’il refuse l’aide de sa famille, car il a trop honte de s’être retrouvé dans cette situation. Alors que, selon un récent sondage BVA, un Français sur deux estime qu’il pourrait un jour se retrouver dans la rue, Thierry DEMAIZIERE a recueilli le témoignage de David. Récit d’une chute

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de poison550
16/décembre/2006 - 21h42

Encore un sujet racoleur
en plein hiver, à l'approche des fêtes de fin d'années... Mais devenir SDF en ayant été expulsé en plein hiver pour UN seul loyer impayé, c'est légalement impossible... Alors, si c'est réellement l'histoire de cet homme, autant aller voir Julien Courbet !!! Les journalistes devraient peut-être davantge faire le tour des lois françaises avant d'exposer la vie de ce pauvre homme...

Les plus vus