07/10/2011 17:51

Pour 2 Français sur 3, le risque d'usurpation d'identité est élevé

Deux Français sur trois jugent "élevé" le risque d'usurpation d'identité en France, même si une large majorité ne se sent pas directement concernée (60%), selon un sondage CSA rendu public jeudi.

L'usurpation d'identité est l'utilisation de l'identité d'un tiers afin d'échapper à ses obligations (contraventions, assurances par exemple) ou de se livrer à des escroqueries. Selon les chiffres officiels, plus de 210.000 personnes en sont victimes chaque année.

Selon le sondage, neuf Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits quand on est victime, 60% jugent que c'est très difficile. Et huit sur 10 se disent mal informés sur les risques et les façons de faire valoir ses droits.

Depuis la Loppsi (Loi sur la sécurité intérieure) votée en 2011, ce délit est passible de deux ans de prison et 20.000 euros d'amende.

Le sondage CSA a été réalisé les 6 et 7 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.002 personnes de 18 ans et plus pour l'entreprise américaine Fellowes.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PATEUX
7/octobre/2011 - 19h18

tu as mille fois raison

Les plus vus