06/10/2011 12:55

GB: La BBC dévoile un plan d'économies incluant la perte de 2.000 emplois

La BBC, premier groupe audiovisuel public au monde, a dévoilé jeudi un plan de 20% d'économies qui se traduira notamment par la perte d'environ 2.000 emplois d'ici à 2017. Les coupes détaillées par Mark Thompson, le Directeur général de la BBC, se solderont par une réduction annuelle des dépenses de quelque 670 millions de livres (777M euros).

"Les transformations les plus radicales dans l'histoire" de l'entreprise sont la conséquence directe du gel pour six ans de la redevance --véritable manne de 4 milliards d'euros par an-- décrété par le gouvernement en 2010 dans le cadre de sa politique tous azimuts d'austérité.

Mark Thompson avait lancé dès janvier un processus de consultations en interne dans le cadre d'une "revue stratégique". Son plan baptisé "priorité à la qualité" ne prévoit aucune suppression de chaînes de radio et télévision. Il favorise les mutualisation de moyens, prévoit des délocalisations de ses implantations à Manchester et Cardiff notamment, des coupes dans les programmes de divertissement.

Le budget sport sera réduit de 15%. La BBC a déjà récemment annoncé qu'elle renonçait à retransmettre l'intégralité des courses de la saison de Formule 1.

Depuis le début de l'année, des coupes ont été annoncées dans le secteur de l'internet, et au "World service", le prestigieux service radiophonique à destination de l'étranger.

Le nouveau patron de l'organisme de tutelle BBC Trust, Lord Pattern, dernier gouverneur de Hong-Kong avant sa rétrocession à la Chine, a fait savoir que les contribuables qui payent une redevance annuelle de 145,50 livres (169 euros) seront consultés d'ici la fin de l'année sur les mesures envisagées.

Le mois dernier, il avait relativisé l'impact de l'austérité, en s'exclamant dans une interview : "Maintenant, on devrait être à même de fournir un service public sacrément bon avec 3 milliards et demi (de livres) par an".

Le groupe BBC emploie 22.899 personnes et coiffe huit chaînes de télévision nationale, 54 radios, un site parmi les plus visités en Europe et un service mondial en 32 langues à destination de plus de 150 millions d'auditeurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus