06/10/2011 10:02

Chine: près de 35 millions de microblogs à la mémoire de Steve Jobs

Près de 35 millions de microblogs ont été recensés jeudi à la mi-journée en Chine à la mémoire du fondateur d'Apple Steve Jobs sur le principal service de microblogging du pays, Sina Weibo, tandis que des clients se sont rendus dans des Apple Store pour lui rendre hommage.

La marque à la pomme jouit d'une grande popularité en Chine où de nombreux passionnés n'hésitent pas à faire la queue pendant des heures pour acheter ses derniers produits.

"C'était un grand homme, il faut se souvenir de lui", a déclaré un homme porteur d'une photo de Jobs et d'un bouquet de lys blancs (couleur de la mort en Chine) qui a affirmé avoir fait une heure de voiture pour se rendre dans l'un des Apple Store de Shanghai.

Les employés du magasin se sont prosternés en recevant les fleurs à la mémoire du fondateur d'Apple.

"M. le PDG Jobs, faites un bon voyage. Vos produits ont changé le monde. Votre pensée à influencé toute une génération", a déclaré pour sa part Kai-fu Lee, ancien directeur de Google en Chine et fondateur d'une pépinière technologique baptisée Innovation Works.

"L'étoile géante d'une génération a disparu", a réagi de son côté Zhang Yaqin, président du Groupe de recherche et développement de Microsoft en Asie-Pacifique.

Il a ajouté que le nom du dernier téléphone d'Apple, l'iPhone 4S, lancé la veille du décès du fondateur de la marque, signifie "Pour Steve" ("For Steve" en anglais).

Parmi les 35 millions de messages sur Sina Weibo, qui a ouvert une page spéciale pour Jobs, un internaute nommé Zhao Rongliang assurait qu'il allait "continuer à soutenir Apple, qui a rendu nos vies plus colorées".

L'engouement des Chinois pour les produits d'Apple a suscité la fabrication de nombreuses contrefaçons, et même récemment l'apparition d'un "iPhone 5", dont le modèle véritable n'existe pas encore.

La Chine compte 500 millions d'internautes qui ont ouvert plus de 200 millions de microblogs, lesquels sont devenus un puissant moyen de divulguer des informations, alors que les médias traditionnels restent étroitement contrôlés par le pouvoir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus