05/10/2011 09:53

La compagne de Hollande espionnée: Paris Match réfléchit à donner des suites

A la suite des révélations d'une enquête présumée des services de renseignement sur la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, l'hebdomadaire Paris Match, dont elle est collaboratrice, a annoncé qu'il se réserverait le droit d'y donner les suites qui s'imposent.
"Paris Match a pris connaissance des informations publiées ce jour par l'Express.fr selon lesquelles notre collaboratrice Valérie Trierweiler, grand reporter, aurait fait l'objet d'une enquête policière début 2011", écrit la direction de la rédaction dans un communiqué. "Si ces informations étaient avérées, la direction de la rédaction de Paris Match rappelle qu'elles seraient contraires à la loi et constitueraient une atteinte caractérisée à la liberté de la presse", poursuit la direction.
"Solidaire de sa journaliste, elle se réserverait alors le droit d'y donner les suites qui s'imposent", conclut le communiqué. A la suite de ces révélations qui ont scandalisé une partie de la classe politique, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a relevé mardi que cette enquête n'était "pas avérée", qu'il n'en existait pas de "preuve", ajoutant que si tel était le cas, il en serait "indigné". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mrwhite
5/octobre/2011 - 10h02
chatsauvage a écrit :
le vieux coup de pub de paris match ! LOL

ben mince si les mags qui roulent pour sarko sortent des affaires c est qu' il est mal

Portrait de chatsauvage
5/octobre/2011 - 09h59

le vieux coup de pub de paris match ! LOL

Les plus vus