04/10/2011 12:13

Les actionnaires d'EuropaCorp désapprouvent son fondateur Luc Besson

Les actionnaires de la société de production et de distribution cinématographique EuropaCorp, fondée par le réalisateur Luc Besson, ont refusé il y a quelques jours d'approuver les accords régissant les relations entre EuropaCorp et Front line, la holding personnelle du réalisateur, a indiqué le groupe. L'assemblée générale des actionnaires a également rejeté le projet d'augmentation du capital.

Le projet d'accord, rejeté à 84,4% par les actionnaires, aurait permis à Front line de facturer des services pouvant atteindre 4 millions d'euros par an.

Les versements faits par EuropaCorp à Front Line représentent 71% des revenus de la holding, alors que le groupe cotée en Bourse a vu son chiffre d'affaires au premier trimestre baisser de 16,5% à 19,2 millions d'euros.

Dans le cadre de ce vote, les actionnaires peuvent amener Front Line à devoir reverser les sommes perçues.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bibilababiole
4/octobre/2011 - 23h49


Je n'aime pas forcément toutes les productions Luc Besson (je pense que j'ai dépassé l'âge maximum pour nombre d'entre elles ;-) mais la chute de l'empire Besson ne serait pas une bonne chose pour le cinéma français, Europacorp, c'est une vraie locomotive. Et puis Europacorp, c'est "Soyez sympa, rembobinez" de Gondry… et là, j'aurais été triste que ce film ne voit jamais le jour.

Portrait de Milton J
Milton J (non vérifié)
4/octobre/2011 - 14h54

Un peu comme les gens qui ont vu ses films, ils désapprouvent!

Les plus vus