18/12/2006 14:06

France 24 et les journalistes CGT de FR3 en conflit

Les journalistes CGT (SNJ-CGT) de France 3 ont saisi l'inspection du travail sur la question des droits pécuniaires des journalistes lorsque leurs reportages sont utilisées par la nouvelle chaîne française internationale d'information continue France 24.

Par une lettre datée d'aujourd'hui et signée du secrétaire général du SNJ-CGT France 3 Jean-François Téaldi, le syndicat demande à l'inspection du travail d'intervenir auprès de la direction de France 3 pour "non respect de la convention collective nationale du travail des journalistes".

France Télévisions et TF1 sont les deux maisons-mères, à 50/50, de France 24.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Sésam33
18/décembre/2006 - 17h44

t'as 13envie
Avec la CGT se serait trop simple,
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer.
Plus c'est obscur mieux se sera er puis la CGT elle est contre tout et son contraire c'est génétique chez elle

Portrait de g13envie
18/décembre/2006 - 16h21

France 24, un outil utile et nécessaire
Bonjour!
Je comprends tout à fait les angoisses des journalistes quand aux droits télévisuels. Mais celà dit, F24, n'est pas TV5: F24 est ENFIN la voix de la "france" dans sa vision du monde, à travers le monde. C'est une exellente chiane info, riche, contrairement aux modèles anglo-saxons, qui n'abordent jamais les problèmes de fonds.
Bref... que l'on s'arrange dans le service public sur ces droits audio, et qu'on se pose plutôt la question de savoir si la grille actuelle de F4 est bien nécessaire: ne vaut-il pas mieux enlever F4, redistribuer les émissions musicales sur F3, et ainsi péreniser un service public audio, large et ayant plus de moyens?

Portrait de fifi99
18/décembre/2006 - 16h12

histoire
de me faire allumer.

CGT= Communauté des Glandeurs et des Tires au cul

Portrait de kleber
18/décembre/2006 - 15h07

Et les chercheurs proprétaires de
leurs découvertes, etc...
Il y en a qui rêve sur ce blog.
Soit on est salarié, soit on est free-lance. On ne peut pas avoir les avantages des deux statuts.

Portrait de bellefigi
18/décembre/2006 - 15h05

raleur
Des lors ils toucheront des droits d'auteur s'ils sont inscrit auprès des organismes de redistribution, donc pas besoin de se mettre en grève! Ils n'avaint peut etre pas terminé leur courses de noêl, c'est ca§§§

Portrait de Voyageur
18/décembre/2006 - 14h36

kleber, fifi
La CGT a raison ici de protester ; si ce sont les journalistes de France3 qui sont les auteurs de reportages diffusés sur France24, alors leur revendication (d'auteur, on peut dire) est légitime.
Le droit du travail, Kleber et fifi, n'est ni un mal ni un dogmatisme ; il est une garantie contre la spoliation.

Portrait de kleber
18/décembre/2006 - 14h20

S.ROYAL et les syndicats
Elle qui pense que les syndicats français ne sont pas pollués par le dogmatisme idéologique et peuvent comprendre l'économie de marché, comme le font les syndicats allemands et Scandinaves. (Ripostes.SMoatti du 17-12)
Voilà l'exemple du contrairee.
C'est vrai qu'elle vit sur un nuage, la descente sur terre lui réserve de nombreuses surprises.

Portrait de fifi99
18/décembre/2006 - 14h19

CGT
le mal de la France

Portrait de RASCAL56
RASCAL56 (non vérifié)
18/décembre/2006 - 14h14

Le ridicule tue !
C'est à souhaiter pour ces journalistes !
Une semaine d'existence et ils vont flinguer cette chaine. Merci les journalistes et les syndicats.
Ils doivent avoir peur de travailler

Portrait de bellefigi
15/décembre/2006 - 15h53

Kevin
Euh on peut avoir une explication de texte, en quoi F24 viole la convention collective des journalistes, ils toucheront des droits d'auteur s'ils sont inscrit?

Les plus vus