03/10/2011 16:14

La Tribune: Toutes les options envisagées dans le cadre de la procédure de sauvegarde

"Toutes les options pourront être envisagées dans l'intérêt de La Tribune et de ses salariés, y compris la recherche de repreneurs", a déclaré lundi la direction du quotidien économique, à l'issue d'une audience au tribunal de commerce de Paris.
Cette audience s'inscrivait dans le cadre de la procédure de sauvegarde, où a été placé le journal depuis janvier dernier jusqu'au 5 janvier prochain. Selon des sources syndicales, le tribunal a signifié aux dirigeants que la gestion de La Tribune serait désormais scrutée "semaine après semaine" et que les juges ne "s'interdiraient aucune décision, même avant la fin de la sauvegarde, autrement dit la direction est placée sous haute surveillance".
Pour sa part, la direction a affirmé que le tribunal avait "constaté que la procédure en question a pleinement produit ses effets et que la situation opérationnelle de l'entreprise s'est significativement améliorée". Elle souligne que le journal a "réduit ses charges et se rapproche très nettement de l'équilibre d'exploitation, une première pour le titre".
Pendant la tenue de l'audience, une centaine de personnes ont manifesté devant le tribunal de commerce de Paris à l'appel de différentes composantes de l'ancien syndicat du Livre (Info'Com CGT, SIP/Filpac CGT et CGT-SPP), ainsi que du Syndicat national des Journalistes (SNJ).
Les manifestants dénonçaient notamment le plan social, qui prévoit 17 suppression de postes. "Un avenir sans licenciements", affirmait une vaste banderole déployée devant le tribunal.
"Les salariés sont également scandalisés par le train de vie somptuaire des cadres dirigeants de La Tribune", a déclaré un élu de la CGT. "Alors qu'on est peut-être à trois mois de la faillite, la présidente s'est fait acheter le mois dernier une berline de luxe dont le prix catalogue représente trois salaires de base, on attend des explications", a déclaré un 
membre du comité d'entreprise.
Une assemblée générale des personnels de La Tribune se tenait lundi après-midi. Le tribunal de commerce a fixé la prochaine audience au 19 décembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus