01/10/2011 15:20

Intrigues, meurtres et corruption pour "Borgia", la nouvelle série de Canal+

"N'ayez pas foi en eux !" : avec ce slogan, Canal+ lance en octobre sa nouvelle série à gros budget, "Borgia", qui raconte l'histoire de la célèbre famille à la réputation sulfureuse dans l'Italie de la fin du XVe siècle.

Trahisons, sang, sexe, cruauté et violence pimentent cette saga sur l'ascension de la puissante famille d'origine espagnole, qui a donné deux papes à l'Eglise catholique.

Superproduction européenne, coproduite par Lagardère Entertainment et la société allemande EOS Entertainment avec la participation de Canal+, cette série en 12 épisodes de 52 minutes, tournée en anglais, est très internationale. Vingt-cinq millions d'euros ont été investis dans cette première saison. Créée par l'Américain Tom Fontana, le créateur de la série "Oz" qui décrivait la lutte de pouvoir entre détenus au sein d'une prison, elle a été réalisée notamment par l'Allemand Oliver Hirschbiegel, qui avait tourné "La Chute", sur les derniers jours d'Hitler.

Le casting est lui aussi international: l'acteur américain John Doman, qui apparaissait dans "Mystic River", de Clint Eastwood, et jouait dans les séries "Urgences", "The Wire" et "Damages", interprète le personnage principal, le cardinal cupide et manipulateur Rodrigo Borgia, le futur pape Alexandre VI. Ce patriarche avide de pouvoir est entouré de ses fils rivaux, l'ambitieux Juan (Stanley Weber) et l'impulsif et tourmenté Cesare (Mark Ryder), et de sa fille, Lucrezia (Isolda Dychauk), adolescente exaltée.

En toile de fond, Rome et le Vatican, où se déchirent les familles ennemies de la Renaissance italienne, les Borgia, Orsini ou Colonna. Personnages ambivalents Autour de la famille Borgia, sont mis en scène une série de complots sur fond de décadence de l'Eglise, dans des décors et costumes grandioses, avec un éclairage précis des sentiments et états d'âme des personnages.

Pour Tom Fontana, "présenter chacun des membres de cette famille comme l'incarnation du Mal" serait "simplifier leur époque (et la nôtre) et sous-estimer le potentiel d'humanité en chaque être". La série prend donc le parti de montrer des Borgia ambivalents et complexes, à l'image de Cesare, parfois cruel et violent, mais rongé de culpabilité et remords.

Le spectateur suit leur destin au fil des alliances et rebondissements, dans une atmosphère crépusculaire et violente. Canal+ parie largement sur cette fiction sombre qui tient le spectateur en haleine. Elle est en concurrence sur le marché international avec une autre série sur la même famille, "The Borgias", de l'Irlandais Neil Jordan, diffusée par la chaîne américaine Showtime, avec Jeremy Irons dans le rôle principal.

Pour Canal+ et Lagardère Entertainment, il s'agit de se faire une place sur un marché mondial des séries dominé par les Etats-Unis, après une première coproduction internationale franco-canadienne pour Canal+, "XIII", tirée de la BD culte. "A l'origine de +Borgia+, il y a une ambition: celle d'initier, de produire et de financer de grandes séries internationales au sein d'une Europe dont la place sur le marché mondial de la fiction est légitime et mérite d'être renforcée", explique Klaus Zimmermann, producteur pour Atlantique Productions, la société de Lagardère Entertainment.

Canal+ a lancé une campagne de publicité d'envergure: de pleines pages dans les journaux et des affiches dans toute la France à la mi-septembre, dont certaines rétro-éclairées pour donner l'impression de fenêtres d'église, avec des photos signées David LaChapelle.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bichon33
2/octobre/2011 - 16h12
pierrot4490 a écrit :
n'importe quoi, c'est pas d'aujourd'hui que les séries historiques cartonnent : rome, the tudors, spartacus,...

les rois maudits !!
je parle des épisodes de Claude Barma pas de la daube de Josée Dayan ..
:p

Portrait de pierrot4490
2/octobre/2011 - 14h05
fucktf1 a écrit :
il serf sur le succès d’assassin Creed !

n'importe quoi, c'est pas d'aujourd'hui que les séries historiques cartonnent : rome, the tudors, spartacus,...

Portrait de fucktf1
1/octobre/2011 - 20h14

il serf sur le succès d’assassin Creed !

Portrait de Gysdee
1/octobre/2011 - 19h29
HR a écrit :
Cherchez l'erreur: Wikipedia: The Borgias est un feuilleton télévisé américain créé par Neil Jordan diffusé à partir du 3 avril 2011 sur Showtime1, filmé en Hongrie et produit au Canada. Canal+ , qui était le premier sur l'idée, s'est fait complètement avoir, doublé par les Américains. Il vont avoir l'air malin avec leur original qui ressemblera à un copie, puisqu'évidemment, les Américains, qui savent comment on fait une série américaine, ont fini la copie avant l'original. Ca va bien rigoler sur les marchés des programmé télé à Cannes et Monte-Carlo. :-) Moralité: faut pas jouer aux producteurs américains quand on n'est pas américain.


Si la série est bien faite, qu'elle soit diffusée sur Canal plus où ailleurs je m'en fiche complètement. Je m'en ferais une idée toute seule.

Portrait de Bichon33
1/octobre/2011 - 19h02
HR a écrit :
Cherchez l'erreur: Wikipedia: The Borgias est un feuilleton télévisé américain créé par Neil Jordan diffusé à partir du 3 avril 2011 sur Showtime1, filmé en Hongrie et produit au Canada. Canal+ , qui était le premier sur l'idée, s'est fait complètement avoir, doublé par les Américains. Il vont avoir l'air malin avec leur original qui ressemblera à un copie, puisqu'évidemment, les Américains, qui savent comment on fait une série américaine, ont fini la copie avant l'original. Ca va bien rigoler sur les marchés des programmé télé à Cannes et Monte-Carlo. :-) Moralité: faut pas jouer aux producteurs américains quand on n'est pas américain.

Et si l'on attendait de voir pour juger ..
elle a été réalisée notamment par l'Allemand Oliver Hirschbiegel, qui avait tourné "La Chute", sur les derniers jours d'Hitler.

la chute est un film d'excellente facture ..

je ne me prononcerai pas avant ..surtout que pas mal de films "historiques" américains sont de vraies daubes ..
:p

Portrait de fix04
1/octobre/2011 - 16h38

La copie de The Tudors ....

Portrait de zaz
1/octobre/2011 - 15h53
Marc17 a écrit :
Passer une série pareille pendant le quinquennat de notre bien-aimé président... C'est de la provocation. Y en a qui vont avoir des problèmes.;-)

Pourquoi Sarkozy veut devenir pape?

Portrait de Marc17
1/octobre/2011 - 15h22

Passer une série pareille pendant le quinquennat de notre bien-aimé président... C'est de la provocation.
Y en a qui vont avoir des problèmes.;-)

Les plus vus