09/12/2008 08:08

Audiovisuel: Le débat interrompu jusqu'à jeudi

Les débats à l'Assemblée nationale sur la réforme de l'audiovisuel public ont été interrompus lundi en fin de soirée et devraient reprendre jeudi, pour permettre l'examen du collectif budgétaire 2008.

Mardi, mercredi et une partie de la journée de jeudi, les députés vont plancher sur le collectif budgétaire 2008, qui doit obligatoirement être voté -c'est inscrit dans la Constitution- avant la fin de l'année.

Le gouvernement a été contraint de modifier l'agenda parlementaire en raison de la guérilla menée par la gauche contre le projet de loi sur l'audiovisuel public, qui devait faire l'objet d'un vote solennel ce mardi après-midi (lui-même repoussé au mardi 16).

Alors que les députés abordaient le coeur du texte avec l'article qui prévoit la suppression de la publicité sur France Télévisions après 20H00 à compter du 5 janvier, la gauche a obtenu l'ajournement des débats.

Vers 23H30, le président du groupe socialiste Jean-Marc Ayrault a demandé, en vertu du règlement, une vérification du quorum (présence d'au moins 50% des députés dans l'enceinte l'Assemblée nationale).

Le quorum n'étant pas atteint et compte tenu de l'heure, le président de séance, Rudy Salles a levé la séance sans donner de précision quant à la suite des débats sur la réforme de l'audiovisuel public.

Le gouvernement a prévu, dans l'ordre du jour qu'il présentera officiellement mardi matin en conférence des présidents au Palais-Bourbon, que les débats sur l'audiovisuel pourront se prolonger vendredi et même, fait rare, samedi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Violette1974
12/décembre/2008 - 01h16

Il ne saurait en être autrement.

Ils l'ont dit. Ils le feront.

C'est ça d'avoir tous les pouvoirs et une opposition aussi faible, aussi bien en politique que dans la rue. Les gens baissent la tête et attendent. Ils pourront tout leur faire avaler.

Triste France.

Portrait de corsica2
9/décembre/2008 - 13h25

C'est sûr ! "Il" y tient trop à faire plaisir à ses potes :evil:
Mais n'y a-t-il pas plus important actuellement que de s'occuper de la TV et de sa pub ? Mais une promesse est une promesse ... surtout quand on la fait à des amis, mais celle faite aux "ploucs", on s'en fout ! ;)

Portrait de sylvain77
9/décembre/2008 - 11h18

le gouvernement va passer de force avec un décret alors pourquoi discutayer ce que Sarkoempereur doit etre fait alors basta et rien d'autre

Portrait de pinouk
9/décembre/2008 - 08h32

ils déposent des amendements et ne sont pas tous là pour lestraiter§§ ils préfèrent lire montesquieux!!HONTEUX§§ SI ILS NE TERMINENT PAS DEMANDER UNE SESSION EXTRAORDINAIRE!!! au fait pourquoi ne pas les payer sur un fixe et une partie variable en fonction de leurs heures de présence!! ils seraient peut etre plus nombreux!!

Les plus vus