04/12/2008 10:58

Etude: Les médias responsables de l'obésité des enfants


0

Votre enfant est obèse, il fume, boit de l'alcool, se drogue et a de mauvaises notes à l'école: ne cherchez plus, c'est la faute à la télévision, à la musique et au cinéma, selon une étude très sérieuse publiée aux Etats-Unis.

"Les résultats de cette enquête montrent clairement qu'il y a une forte corrélation entre l'exposition aux médias et des effets négatifs à long terme sur la santé des enfants", a déclaré Ezekiel Emanuel, des National Institutes of Health (NIH), principal auteur de cette vaste étude publiée mardi. Baptisée "Médias et santé des enfants et adolescents: un examen méthodique", l'analyse a été réalisée conjointement par l'école de médecine de l'université de Yale, le NIH et le Pacific Medical Center de Californie.

Les chercheurs ont compilé les résultats de 173 études portant sur ce thème depuis 1980, et ont découvert que 80% d'entre elles montraient qu'une forte exposition aux médias engendrait des effets négatifs sur la santé des enfants et adolescents. Ils ont établi que ces derniers consacraient en moyenne 45 heures par semaine aux médias, contre 17 heures avec leurs parents et 30 heures à l'école.

"Cette analyse et la première évaluation globale de l'impact des médias sur la santé des enfants", a souligné M. Emanuel, dont le frère Rahm Emanuel vient d'être nommé par Barack Obama comme secrétaire général de la Maison Blanche.

L'étude s'est intéressée à sept problèmes de santé ou comportementaux: tabagisme, activité sexuelle précoce, obésité infantile, déficit de l'attention avec hyperactivité, faibles résultats scolaires, usage de drogues et consommation d'alcool.

C'est l'obésité et le tabagisme qui détiennent le palmarès des problèmes engendrés par une grande exposition aux médias. Un lien entre obésité et consommation de médias a en effet été établi dans 86% des 73 études portant sur la question, et 88% des 24 études portant sur le tabagisme, ont montré un lien similaire.

Sur les dix études portant sur la consommation d'alcool et les médias, huit ont établi un lien significatif, et ce lien était identifié par six des huit études portant sur l'usage de drogues.

En ce qui concerne les résultats scolaires, et contrairement à certaines idées reçues, les résultats sont légèrement moins alarmants, 65% des études portant sur la question montrant une incidence de la consommation médiatique sur les performances scolaires. Treize études sur quatorze ont également montré un lien entre médias et activité sexuelle précoce, et neuf sur treize ont lié médias et troubles de l'attention avec hyperactivité.

"Cette étude fournit un important point de départ pour des études à venir qui devraient étudier à la fois les effets des contenus des médias traditionnels et ceux des médias numériques - comme les jeux vidéos, l'internet et les téléphones portables- que les enfants utilisent aujourd'hui avec une plus grande fréquence", a dit M. Emanuel, soulignant que son enquête avait principalement porté sur la télévision, la musique et le cinéma.

Dans leur conclusion, les auteurs recommandent que les parents fixent des limites à la consommation médiatique de leurs enfants, s'assurent qu'ils regardent des programmes télévisés adaptés, et les encouragent à passer plus de temps à jouer dehors.

 Par Chris LEFKOW

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de bisou68
Vote: 
0

Non, c'est la réalité. Les programmes d'éducation sont sponsorisés par pepsi, mac do etc...


Portrait de gruntj
Vote: 
0

Vous me faites marrez ceux qui prennent la défense des médias. Avec vous c'est tout ou rien. Blanc ou noir. Facile comme analyse à faire.
EVIDEMMENT que ce sont les parent qui éduquent leur enfant ! Quel scoop ! Évidemment que ne pas laisser son gamin regarder la télé relève de sa responsabilité ainsi que la nourriture que l'on donne.
Mais parfois, c'est un peu plus compliqué que vous ne le pensez.
Et le fait de dédouaner totalement la pub me fait halluciner. Donc si je suis votre état d'esprit manichéen, la pub n'influe en rien sur le comportement des enfants....


Portrait de bisou68
Vote: 
0

Aux USA, les écoles et cours sont sponsorisés par Mac DO et compagnie....Cherchez l'erreur!!


Portrait de veronique62
Vote: 
0

je ne vois pas ça chez moi !! j'ai quatre filles, c'est pas des accrocs à la télé ! la pub n'incite en rien mes achats alimentaires et elles ne reclament pas tout ce qu'elles voient ! la résponsabilité des parents a un rôle important là dedans. et puis en france, on ne voit pratiquement plus jamais de fumeurs dans les films et émissions.


Portrait de kitkate
Vote: 
0

IL LEUR A FALLU TOUT CE TEMPS POUR CE RENDRE COMPTE DE CA QUEL RAPIDITE D ESPRIT!
la vie c est autre chose q un ecran et la vie ca passe vite trop vite pour reter devant un ecran a devenir addict a la nourriture cigarette connerie qu on nous fait voir cest pourqoi bonne nuit je vais me coucher ce qui ce passe la bas dans ma chambre c est du reel et non du virtuel ca se vit pleinement quoi


Portrait de abi
Vote: 
0

Ce n'est pas parce que la télé montre un bonbon que l'on va aller l'acheter.

Les médias ne sont qu'une vitrine, à nous d'y accorder un certain degré d'importance sans franchir la limite.


Portrait de mimines
Vote: 
0

la télé a bon dos:!: :!: quand on voit les mères de famille qui sont aussi large que grande c'est facile de dire que c'est la faute au média :s


Portrait de Dubinat
Vote: 
2.466665

t'as oublié le pot de nurella :mrgreen:


Portrait de sheremaitre
Vote: 
0

encore d'accord avec toi!

:D :mrgreen:


Portrait de Dubinat
Vote: 
2.466665

c'est bien beau d'accuser les medias de tous les maux. Mais les parents ont un role a jouer non ? Ils doivent pas se reposer sur la télé pour faire l''éducation de leurs enfants. C'est leur devoir, pas celui des médias d'apprendre aux enfants ne pas grignoter entre les repas, à manger équilibré, à ne pas vider un paquet de BN ou tablette de chocolat par gouter etc........
Accuser les médias, c'est dé responsabiliser les parents, les infantiliser.


Portrait de Theotim
Vote: 
0

"c'est la faute à la télévision, à la musique et au cinéma"

C'est tout à fait vrai pour les drogues : Avec toutes les stars qui se poudrent le nez à la schnouf, ça donne une image très fun envers la jeunesse (je ne parle même pas de l'image du cannabis) :s


Portrait de Sébastien007
Vote: 
0

Oui mais le problème c'est que les enfants regarde la télévision de plus en plus tôt ... et cela joue sur leur mode de consomation ... mais quand on a 16 ans on sait ne pas se laisser influencer par ce genre de pub !


Portrait de gruntj
Vote: 
0

Faut quand même voir le gavage de pub de la télé et surtout pendants les émissions pour enfants. Il doit bien y avoir un impact quand même.
Ps : language journalistique "étude très sérieuse" = étude dont le journaliste qui rédige n'est pas d'accord.


Portrait de snorkies
Vote: 
3

je pense que les médias ne sont pas forcément la cause de l'obésité chez les enfants.
Les parents sont les premiers à être responsable de leurs enfants; certains pour avoir la paix n'hésitent pas à leur donner un paquet de chips et leur mettre une chaîne de dessins animés.
et je ne parle pas des consoles de jeux vidéo...............


Top 15 des membres du jour

1
Magnoliadu33 - (45 commentaires)

2
Eclipse - (42 commentaires)

3
Milie01 - (36 commentaires)

4
jarod26 - (34 commentaires)

5
karyne75 - (33 commentaires)

6
thierry_70 - (29 commentaires)

7
Soso87 - (28 commentaires)

8
Cyrius - (28 commentaires)

9
Pistouille - (26 commentaires)

10
Koro - (22 commentaires)

11
Celya30 - (21 commentaires)

12
Steph38 - (18 commentaires)

13
Anubis93 - (18 commentaires)

14
Caramella - (18 commentaires)

15
Vannes56 - (17 commentaires)


Haut de la page