02/12/2008 12:04

Maroc: un journal condamné à des dommages de 54.500 euros

Un tribunal de Casablanca a condamné lundi le directeur de publication du journal Al Massae, Rachid Nini, à verser 600.000 dirhams (54.500 euros) de dommages à un avocat de Rabat pour "diffamation et injures", a-t-on appris de sources judiciaires.   Rachid Nini a été également condamné à une amende de 20.000 dirhams (1.800 euros) au profit de l'Etat.  

Me Mohamed Ziane, bâtonnier de Rabat, avait déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de Casablanca, accusant Al Massae de l'avoir diffamé en affirmant dans un article qu'il "avait falsifié des documents" pour "l'acquisition d'un lot de terrain (5.000 m2) à Tétouan" (nord), selon la même source.  

C'est la deuxième fois en 2008 que le quotidien Al Massae fait face à la justice.   Le 30 octobre, la cour d'appel de Rabat avait confirmé un verdict de première instance condamnant le journaliste marocain Rachid Ninni à verser six millions de dirhams (environ 545.000 euros) de "dommages et intérêts" pour diffamation.  

Les quatre plaignants, substituts du procureur de Ksar El Kébir (nord)  avaient porté plainte en février contre M. Ninni. Le journal avait qualifié d'"homosexuel" l'une des quatre personnes, sans la nommer.  

Les quatre plaignants ont considéré qu'ils étaient tous victimes de diffamation.   Cette première condamnation avait été vivement critiquée par la presse et des ONG marocaines, estimant que la liberté de la presse au Maroc était "en danger". 

Al Massae est le premier quotidien arabophone du pays, avec un tirage quotidien de 120.000 exemplaires et environ 150.000 le week-end, selon des chiffres de l'OJD marocain.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COMA Tina
2/décembre/2008 - 18h18

;)

Portrait de dan 35
2/décembre/2008 - 16h47

au fait le maroc a un petit roi , nous aussi désormais ; pouvu que ça ne se termine chez nous comme la bas , mais quand on voit le procès lancer par sa majesté ici , il est peut etre temps de s'inquièter .:roll:

Portrait de ayoubmed86
2/décembre/2008 - 13h12

Je suis d'accord avec vous sur le fond, c'est a dire sanctionner la presse qui accuse des personnes sans preuves mais l'application de ces sanctions doivent avoir comme but de dédommager les victimes et pas détruire cette presse... 6 millions de dh au Maroc c'est une somme faramineuse et a pour seule but d'arrêter la diffusion de ce journal sachant qu'il est le fruit d'une initiative de son fondateur journaliste et non pas une branche d'un grand holding media...

la dernière preuve de cette volonté officielle à en finir avec ce journal est cette deuxieme amende record qui vient quelques jours juste après une décision judiciaire qui suspend la décision de la HACA (autorité audiovisuelle) qui donne un droit de réponse du journal Al Massae dans la chaine publique 2M et quelques semaines après la grosse amende des 6 millions de dh.

Portrait de ayoubmed86
2/décembre/2008 - 12h36

@Lhoussaine: l'article parle d'une deuxième amende qui est tombé hier et fait référence ensuite a la 1ere amende des 6 millions de dh...

Cependant l'article est un peu mal écrit que l'information est déformée... l'affaire des 6 millions de dh s'est déclenchée non pas parce que Al Massae a qualifié l'un des 4 procureurs d'homsexuel mais qu'il a (le journal) insinué qu'un procureur était parmi les invités d'une fête qui serait un mariage de deux homosexuels a Ksar El Kebir... les 4 procureurs ont jugé que c'est une diffamation juste cette insinuation de la présence même si le journal n'a pas rapporté de noms et qu'il a juste employé le mot "procureur"

Cette deuxième amende en un temps record vient de pour confirmer le fait qu'il y a une réelle volonté de part et autre pour éliminer ce journal qui en si peu de temps de sa création (moins de 2 ans) est devenu le 1er journal diffusé au Maroc.

Même si je n'adhère pas a la ligne éditoriale de ce journal que je trouve trop populiste limite intégriste, je suis contre toute atteinte à la liberté d'expression au Maroc.

Portrait de Taewotaye
2/décembre/2008 - 12h20

je crois que ce n'est gagné nulle part dans le monde !:roll:

Portrait de Emir44
2/décembre/2008 - 12h12

Donc dire de quelqu'un qu'il a graissé la patte, au Maroc, c'est une injure :roll:
Et qu'il y a des homosexuels aussi ! :shock: :shock: :roll: :roll:
Pas gagné la liberté d'opinion et des droits de l'Homme !!

Les plus vus