22/09/2011 09:53

Le site internet de la ville de Rennes piraté !

Le site internet de la ville de Rennes a été victime d'une attaque informatique qui a détourné sa page d'accueil et paralysé son fonctionnement pendant 24 heures avant retour à la normale, a-t-on appris auprès de la mairie de Rennes, qui envisage de déposer une plainte.

La page d'accueil du site municipal (rennes.fr) a été remplacée par une page "miroir" en anglais indiquant que le but était de protester contre "l'interdiction de la prière islamique dans les lieux publics et du port de la burqa en France".

Le message est signé par le hacker "Trick - TeaMpOisoN" qui a revendiqué son acte sur twitter et sur le site internet zone-h qui archive les sites piratés.

Cet été, deux autres hackers, Ma3sTr0-Dz et SaMo_Dz avaient détourné les sites officiels de 10 préfectures avec des pages miroirs sans revendication particulière. Ceux de la Manche, du Lot, du Lot-et-Garonne, du Nord, du Pas-de-Calais, des Côtes d'Armor et des Landes sont toujours indisponibles, ceux de Charente-Maritime, des Deux-Sèvres et des Hauts-de-Seine ont été relancés.

En début de semaine, Ma3str0-Dz a brièvement piraté la page d'accueil du site de la ville de Mérignac (Gironde) et de quelques grands châteaux viticoles du bordelais, dont le célébrissime Yquem, selon le site zone-h et la plate-forme Alienor.net qui héberge certains des sites visés.

"Une cinquantaine de sites ont été impactés, dont une dizaine liés au vin", a confirmé Agnès Passault, la gérante d'Alienor.net, en précisant que l'attaque avait été brève et que tout était rentré dans l'ordre en quelques heures le 17 septembre.

La mairie de Mérignac a confirmé que son site avait été attaqué, précisant qu'il s'agissait "d'une ancienne version, qui n'était plus en ligne".

Le message miroir brièvement posté par Ma3str0-Dz sur les sites du sud-ouest évoque le drapeau algérien et fait référence au 1er novembre 1954, date du début de la révolution algérienne, de sources concordantes.

Enfin, le site de la médiathèque de la ville de Pessac (Gironde) a également été piraté par un autre hacker, a-t-on appris mercredi auprès de la mairie. Le pirate a réussi à s'emparer des identifiants et mots de passe de deux personnes intervenant sur le site, avant de les publier sur internet.

"En aucun cas, une quelconque donnée de citoyen n'a été piratée", selon la mairie qui n'a pu préciser la date de l'attaque.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jimmy6002
22/septembre/2011 - 13h01

La France est laïque donc qu'ils aillent dans des pays qui ne le sont pas ces musulmans pas contents. Genre le leur ! pfff !

Les plus vus