22/09/2011 15:02

UE: un clip choc contre la prostitution - Regardez

Un clip percutant, mettant en scène un homme prostitué enchaînant les passes, est au coeur de la campagne européenne présentée ce mercredi par le Lobby européen des femmes (Lef) pour "faire évoluer les mentalités" et obtenir l'abolition de la prostitution au niveau européen.
Intitulé "Changeons de perspective", le clip, présenté aujourd'hui lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale, montre une série de femmes rendant visite à un homme prostitué, qui enchaîne les cunnilingus contre de l'argent.
En off, une voix masculine interroge: "Si dix fois par jour je devais avoir des relations sexuelles avec des inconnues pour vivre, après combien de fois aurais-je la nausée? Sans doute dès la première. C’est pourtant ce que vivent chaque jour les personnes prostituées. La prostitution, c’est de la violence. Moi, je ne veux pas en être complice. Et vous?"
"On a décidé d'inverser les repères. Si les choses paraissent terribles du point de vue d'un homme, pourquoi cela ne le serait pas pour une femme", a expliqué la coréalisatrice Frédérique Pollet-Rouyer.
Ce clip, uniquement visible pour l'instant sur le site du Lef, constitue "un excellent outil pour faire évoluer les mentalités", a estimé Olga Trostiansky, présidente de la Coordination française pour le Lobby européen des femmes (Clef), qui rassemble 80 associations françaises.
"Il est important que l'on porte une parole commune européenne dans un objectif d'abolition de la prostitution", a-t-elle expliqué. Cette campagne vise à "rappeler que la prostitution est une violence faite aux femmes", a précisé Pierrette Pape, coordinatrice de projet au Lef. Une pétition est disponible sur le site.
Pour Danielle Bousquet, députée PS coauteur avec Guy Geoffroy (UMP) d'un rapport sur la prostitution, où elle préconise notamment de pénaliser les clients, le film "est extrêmement violent" et peut "faire bouger les lignes en Europe". Selon elle, alors que "beaucoup de pays" ont accepté et réglementé la prostitution, comme l'Allemagne ou les Pays-Bas, l'Europe doit "avancer dans le sens d'un refus du système prostitutionnel".
Devant l'Assemblée nationale, une poignée de militants du Syndicat des travailleurs du sexe (Strass) ont manifesté pour dénoncer "la propagande sexiste et moraliste" du Lef et une "stigmatisation" des prostitué(e)s.

 

Regardez

Campaign against the prostitution french version with subtitled from Black Moon prod on Vimeo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Maiying
21/septembre/2011 - 22h43
ailicec a écrit :
Vraiment n'importe quoi, comme dit Micky88 c'est le proxénétisme qui doit être aboli. Vous imaginez s'il n'y avait plus de prostitués le nombre de viols et d'agressions sexuelles qui augmenterait. Je pense qu'il y a pas mal de pervers qui vont les voir pour contenir leurs pulsions, et ils vont devoir trouver leurs proies ailleurs et le plus facile pour ça c'est s'attaquer aux plus faibles, qui ne parleront pas, donc dans la famille et malheureusement les enfants/ado...

N'importe quoi! Un pervers est un pervers! Et celui qui fantasme sur des petites filles n'ira certainement pas voir une prostituée!
Pour moi, ce clip ne changera rien du tout mais il pourrait faire comprendre aux hommes ce que ça peut avoir de dégoutant de devoir se vendre pour du fric!

Portrait de Zinedine Zidane 1998
Zinedine Zidane 1998 (non vérifié)
21/septembre/2011 - 20h22

Ahhhh une bonne pipe entre 2 voitures huuuummmm !!!!

Portrait de gogogo35
21/septembre/2011 - 18h18

faudrait reouvrir les maisons closes, au moins pour assurer la securité des prostituées...apres l'etat sera proxenete! mais vu qu'il est pret a tout pour se faire du fric...

Portrait de calixthe
21/septembre/2011 - 18h02

bof bof bof, pas très choc comme pub.. je ne suis pas sûr que le but premier soit atteint...

Portrait de lucbrinbrin
21/septembre/2011 - 18h01

la prostitution devrait simplement être réglementé. Comme tout les sujets tabous ( ex: cannabis) les gouvernements preferent la politique de l autruche alors que pendant ce temps des millions de pauvres filles se font abuser psychologiquement et physiquement!!!!! en même temps a strasbourg il existe une rue pleine de putes rien que pour ces messieurs du parlement européens donc si le bordel vient d en haut comment voulez vous rectifier le tir???

Portrait de ailicec
21/septembre/2011 - 17h55

D'accord avec les proxénètes, il faut combattre les réseaux mafieux d'où qu'ils viennent.
Je ne dis pas que TOUS ceux qui vont les voir ont des problèmes psychologiques...

Portrait de ailicec
21/septembre/2011 - 17h27

Vraiment n'importe quoi, comme dit Micky88 c'est le proxénétisme qui doit être aboli.

Vous imaginez s'il n'y avait plus de prostitués le nombre de viols et d'agressions sexuelles qui augmenterait.
Je pense qu'il y a pas mal de pervers qui vont les voir pour contenir leurs pulsions, et ils vont devoir trouver leurs proies ailleurs et le plus facile pour ça c'est s'attaquer aux plus faibles, qui ne parleront pas, donc dans la famille et malheureusement les enfants/ado...

Portrait de Micky88
21/septembre/2011 - 17h19

De mon point de vue, "ils" se trompent de combat. C'est le proxénétisme qui doit être sérieusement combattu, pas la prostitution quand elle est volontairement acceptée par qui la pratique, qu'il soit homme, femme, transexuel(le) ! Il faut bien sûr que ceux ou celles à qui cette activité est insupportable ne soient pas obligé de la pratiquer.

Pour l'anecdote si les maisons closes ont été fermées en France, on prétend toujours que c'est du fait d'une ancienne prostituée devenue politique Marthe Richard.
En fait il n'en est rien, elle est à l'origine du projet de loi mais la "demandeuse" n'était autre qu'Yvonne De Gaulle qui avait été beaucoup peinée par les habitudes prises par son mari à Londres et qui lui avait demandé expressément d'interdire ces "lieux de débauche"...

Les plus vus