21/09/2011 18:07

Morgan Freeman dénonce le racisme aux Etats-Unis

Par Paula BUSTAMANTE

 

L'acteur américain Morgan Freeman, militant de longue date contre la discrimination raciale, assure que le racisme est "toujours bien vivant" aux Etats-Unis, mais se dit confiant qu'avec le temps il sera possible de l'éradiquer.

L'acteur, qui a incarné dans "Invictus" de Clint Eastwood le rôle de Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid devenu le premier président noir d'Afrique du Sud, assure que dans sa ville de Charleston (Mississippi) "les enfants, encore aujourd'hui, ne se fréquentent pas entre Blancs et Noirs".

"Le racisme est toujours bien vivant aux Etats-Unis et pas seulement dans le Sud-Est", souligne l'acteur noir de 74 ans, qui a tourné le dos aux collines de Hollywood malgré ses cinq nominations aux Oscars pour s'installer dans le Mississippi, historiquement un bastion des ségrégationnistes aux Etats-Unis.

Dernier exemple en date, le meurtre en juin dernier dans la capitale du Mississippi, Jackson, d'un Noir de 49 ans par un adolescent blanc, qui avec des amis avait décidé de s'en prendre gratuitement à une personne de couleur.

Sans compter avec le refus mardi de la justice américaine de gracier Troy Davis, condamné à mort en 1991 pour le meurtre d'un policier blanc et dont les partisans considèrent qu'il est le prototype du Noir condamné à tort.

"Nous avons un président noir et regardez par quoi il est en train de passer", souligne par ailleurs l'acteur au débit de parole lent, vêtu d'un jeans et d'un chemise blanche.

"Je ne suis pas du tout déçu" par le président Barack Obama, indique-t-il. "Je suis à 110% avec lui", mais "les républicains font tout leur possible pour s'assurer qu'il ne fera pas un second mandat".

Et Morgan Freeman de critiquer la mouvance ultra-conservatrice du Tea Party, née en 2009 de la colère d'électeurs affectés par la crise économique, estimant qu'il est un obstacle à l'union du pays.

"Maintenant, c'est encore pire (qu'il y a quelques années) parce que nous avons ce groupe du tea party qui détruit le Parti républicain en chuchotant: +Vous vous rendez compte que nous avons un homme noir à la Maison Blanche? Ce n'est pas possible+".

Selon un récent sondage de l'institut Brookings, 46% des Américains pensent que les Blancs sont tout autant la cible de discrimination que les Noirs et les autres minorités, face à 51% qui ne le pensent pas.

"Peut-être que nous sommes le seul pays qui a fait une guerre pour cela? Non pas pour une question de territoire, mais pour avoir le droit de maintenir en esclavage les Noirs. C'est une question économique", assure Morgan Freeman interrogé à Clearwater, ville touristique de Floride où il participe à la promotion du film pour enfants "L'incroyable histoire de Winter le dauphin".

"Afin de maintenir un être humain dans une telle position il faut le réduire à quelque chose de moins qu'humain. Et cela prend des générations pour effacer cette idée", ajouté l'acteur qui avait remporté l'Oscar pour un second rôle dans "Million Dollar Baby" (Eastwood, 2005).

"C'est un enseignement sur plusieurs générations", estime-t-il, en caressant sa main droite restée paralysée à la suite d'un grave accident de voiture en 2008. Mais le racisme "va prendre fin", ajoute l'acteur sourire aux lèvres.

"Chaque nouvelle génération est moins encline à participer à ce type de discrimination", insite Morgan Freeman du haut de son 1,89 m, qui a également joué dans "La rue", "Miss Daisy et son chauffeur" et "Les évadés". 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de AC38
22/septembre/2011 - 10h51

"Qu'il n'a sans doute pas commis". Tu fais bien de préciser avec le terme "sans doute" parce qu'il y a également beaucoup de chances que ce soit lui. A en croire ce que tu dis il faudrait que le président sauve tous les condamnés à mort. Seulement, tu oublies qu'au Etats-Unis chaque Etat a sa propre gouvernance en matières de justice. Si l'Etat de Georgie prononce une peine capitale à l'encontre d'un condamné c'est son affaire et non celle du président. Ça aurait pu marcher en France au temps de la Guillotine où le président avait son mot à dire comme à l'époque de Giscard d'Estaing où il avait refusé de gracier Ranucci en 1976 par exemple.

Portrait de Gégé94
22/septembre/2011 - 09h25

A lire certains commentaires, j’ai une nette impression beaucoup de gens ici font une confusion entre :
1 - "Xénophobie" : Sentiment de crainte, d'hostilité, de haine envers les étrangers, et
2 - "Racisme" : Idéologie qui considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres.
Quoi que dans certains cas, la frontière entre ces deux définitions, soit indéfinissable.
Pour ce qui est des sentiments xénophobes, lorsque j’étais encore un enfant, ma famille, comme la majorité des familles espagnoles qui ont vécu dans le Sud-Ouest (en particulier dans le pays basque), nous en avions beaucoup souffert.
Quant au racisme, cela révèle aujourd’hui plutôt de la politique, des gens utilisent la bêtise humaine pour assouvir leur désir de pouvoir.

Portrait de Droogy
22/septembre/2011 - 08h24

Les USA racistes ?
Obama, Gray (maire de Washington) Oprah, Will Smith, BEP, Tiger Woods...
A la tv, les présentateurs sont majoritairement issus de l'immigration.
Pour un pays raciste, les USA le cachent bien !!!!
Ça suffit la dénonciation abusive du racisme !
Il y a des abrutis de racistes partout et pour toujours.
Mais pour avoir vécu aux USA, qu'on ne vienne pas me dire que les "blacks" n'ont pas les mêmes chances que les blancs.
Si c'est le cas, alors déclarons qu'en France, c'est l'apartheid !
Parce que le nombre de non caucasiens à la télé ou dans la politique...

Portrait de Mrwhite
22/septembre/2011 - 05h50
LillyRush a écrit :
La réponse implicite est dans la question... Seuls les procès des assoces communautaristes et la bêtise associée sont quantifiables... Et tant que des abrutis ne se définiront que par la couleur de leur peau ou leur religion ça ne laissera aucune place à la réflexion intellectuelle ou à la littérature voire à la poésie... mais c'est leur fonds de commerce...

C'est vrai et l'AGRIF en est le parfait exemple.

Portrait de Mrwhite
22/septembre/2011 - 05h48

Il faut dire que les blancs dirigent le monde depuis des lustres . Quand on dirige, on est au minimum un peu responsable... Surtout quand on a un minimum de base géopolitique à constater que notre monde d''aujourd'hui subit encore les dessins coloniaux ,dans sa géographie pure et dans sa politique.
Et dis moi comment fais tu pour savoir que la gauche est devenue pire que la droite depuis 2002....alors qu'elle n'a pas été au pouvoir ????

Portrait de Marc17
22/septembre/2011 - 00h00
superdesch a écrit :
Mais non, il y en a qui vont nous expliquer ici que le racisme n'existe pas ni aux états unis ni en France, que le seul racisme qui existe c'est un racisme contre les blancs


Il y a du racisme contre les arabes, contre les européens, contre les noirs. Le beauf raciste de base peut aussi bien s'appeler Yves que Mohamed. Quant à la situation aux Etats-Unis, le fait que ce pays élise un président noir (ou métis) ne doit pas faire oublier l'aspect communautariste de la société américaine.

Portrait de chaparal
21/septembre/2011 - 22h02

vous cassez les burnn avec votre racisme anti blanc ,personnellement ,j'ai jamais eu de souci pour décrocher un emploi ou un logement, contairement à mes amis colorés..

Portrait de Lelemurien
21/septembre/2011 - 20h25

Et sinon le meurtre de Channon Christian et Christopher Newsom il en pense quoi Morgan ?

Portrait de COYRANN
21/septembre/2011 - 19h57
superdesch a écrit :
Mais non, il y en a qui vont nous expliquer ici que le racisme n'existe pas ni aux états unis ni en France, que le seul racisme qui existe c'est un racisme contre les blancs


OH bah du coup tu as fais fuir nos racistes de bases..... en meme temps ils ont raison de ne pas se manifester! car ils prouveraient a quel point leur réaction est prévisible....

Portrait de malicorne
malicorne (non vérifié)
21/septembre/2011 - 19h28

lol, il se reveille ? aux etats unis comme dans l'afrique du sud c'est juste "normal" et depuis toujours.....................une honte mais bon......

Les plus vus