21/09/2011 15:01

Facebook va aider à hiérarchiser les infos reçues par ses utilisateurs

Le réseau communautaire sur internet Facebook a présenté mardi de nouvelles fonctions censées améliorer la consultation des informations lues sur sa page d'accueil, et notamment un mécanisme de hiérarchisation pour ceux qui ne se connectent pas tous les jours. Si l'internaute se connecte après plusieurs jours d'absence, il verra apparaître en bonne place sur son "mur" les informations les plus importantes publiées par ses "amis" durant ce laps de temps - alors que ceux qui se connectent fréquemment verront toujours apparaître en tête les actualités les plus récentes.

"Si vous arrêtiez de lire le journal pendant de trois jours, ce ne serait pas génial qu'au quatrième jour la Une du journal résume ce qui s'est passé pendant ce temps là?", demande un directeur produit de Facebook, Keith Schacht, pour expliquer le principe de ce système.

"Facebook comprendra de mieux en mieux avec le temps ce qui est important pour chacun" de ses utilisateurs, a-t-il promis. "Si on se trompe, on peut nous le dire".

Facebook a également annoncé mardi une augmentation de la taille des photos affichées sur Facebook, et une nouvelle fonction permettant de discuter en instantané avec des amis communs sur l'actualité publiée par une relation Facebook.

Ces trois innovations ont été annoncées juste avant la tenue, jeudi, de "F8", une réunion annuelle durant laquelle le site doit annoncer ses plus grandes avancées aux développeurs.

Déjà la semaine dernière le site aux plus de 750 millions d'utilisateurs avait lancé un système d'abonnement, permettant de suivre certaines actualités postées par des personnalités qui ne sont pas amis personnels.

Plus de 5,5 millions de personnes se sont ainsi abonnées pour suivre les informations publiées par le patron fondateur de Facebook Mark Zuckerberg: en l'occurence un seul message remontant à dimanche, "je me prépare pour F8".

Ces innovations sont lancées alors que Facebook fait face à une concurrence ravivée avec l'outil de personnalisation du web lancé par Google, Google+, accessible à tous depuis mardi. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus