29/11/2008 13:34

Polémique sur l'arrestation de l'ex directeur de Libé

Le syndicat professionnel de la Presse magazine et d'opinion (SPPMO) a dénoncé samedi "une volonté manifeste d'intimidation" qui "menace la liberté de la presse" après l'interpellation, la veille, de l'ex-directeur de la publication de Libération, Vittorio de Filippis.

Le SPPMO "appelle la ministre de la Justice, garde des Sceaux, à réagir publiquement et à réaffirmer que la détention n'existe pas dans les délits de presse", affirme dans un communiqué François d'Orcival, président du SPPMO.

Les "conditions humiliantes" dans lesquelles M. de Filippis a été arrêté à son domicile, avec "fouille au corps, menottage, garde à vue, sont totalement disproportionnées avec une banale affaire de diffamation et indignes d'une démocratie", dit-il.

"Il y a là une volonté manifeste d'intimidation qui est une menace pour la liberté de la presse", estime le président du SPPMO.

"Il est légitime de s'interroger sur les buts recherchés par de telles méthodes alors même que sont réunis, à l'initiative du président de la République, les états généraux de la presse écrite", conclut-il.

Ex-directeur de la publication de Libération, Vittorio de Filippis a été interpellé à son domicile et mis en examen vendredi pour diffamation après une plainte du fondateur du fournisseur d'accès internet Free, Xavier Niel.

M. Niel avait déposé plainte après la parution en 2006 d'un article publié sur le site internet de Libération faisant état de ses démêlés judiciaires.

Laurent Joffrin, directeur de la publication et de la rédaction de Libération, a écrit samedi que la juge Muriel Josié avait, dans cette affaire, utilisé "une lettre de cachet" à l'encontre du journaliste, "avec attaque de la maréchaussée à l'aube, fouille au corps et enfermement temporaire".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de blogger
30/novembre/2008 - 21h19

Pour non réponse à plusieurs convocation du Juge !!!

Portrait de blogger
30/novembre/2008 - 21h14

S'il a été arrêté de cette façon, c'est que ce Monsieur n'avait pas répondu à plusieurs convocations du Juge et pas parce qu'il est accusé de diffamation par Xavier Niel ! Se croit-il au-dessus des lois pour ne pas répondre aux convocations d'un Juge ???
Ne vous contentez pas des informations partielles et partiales de ce site et sortez du corporatisme des "journalistes"...

Portrait de Kurtz
30/novembre/2008 - 11h27

Si le type était arrêté dans le cadre d'une enquête criminelle ou représentait un danger pour la société, on pourrait à la rigueur comprendre l'usage de méthodes musclées... mais dans une procédure pour diffamation, c'est quand même surprenant pour ne pas dire choquant et ridicule.

Portrait de COMA Tina
30/novembre/2008 - 08h03

:arrow: à suivre ...:arrow:

Portrait de COMA Tina
30/novembre/2008 - 08h01

;) c'est vrai que ce sont de sacrés donneurs de leçons ...:evil: :8) :!:

Portrait de poildur
30/novembre/2008 - 07h25

Il y a vraiment disproportion avec le délit,jusqu'ou ira le mégalo?
C'est vrai que tout se dégrade depuis 18 mois,il suffit de regarder les chiffres c'est simple.
Maintenant la liberté:?: :?: :?: :?:

Portrait de keopce
29/novembre/2008 - 23h58

les journaliste se prennent vraiment pour des Dieu , quand monsieur ou madame tout le monde se fait arreter a l'autre bout du monde tout le monde s'en fou mais quand c'est un journaliste c'est un scandale , idem pour une banale arrestation , faut vraiment qu'ils remettent les pieds sur terre au plus vite ! :evil:

Portrait de casidomo
29/novembre/2008 - 23h29

Faut bien que la police se défoule et fasse montre d'autorité sur un pauvre quidam alors qu'elle en est privé lorsqu'elle intervient ds les banlieues. Soyez compréhensif.

Portrait de LILAS999
29/novembre/2008 - 22h56

j'ajoute qu'il y a des dizaines ou des centaines de gens qui sont arrêtés de cette manière, la fouille et les menottes c'est légal, alors pourquoi les journalistes auraient ils un regime spécial ?

Portrait de LILAS999
29/novembre/2008 - 22h54

Alors sous pretexte qu'on est journaliste, on serait intouchable et on evoquerait aussitot la liberté de la peresse !!! mais un journaliste n'a pas tous les droits, pas celui de raconter n"importe quoi sans mesurer les consequences! les cliques de Libétration et consorts sont des citoyens comme les autres, sauf qu'ils ont une grande responsabilité et pour celà, ils douvent etre sanctionnés bien plus sevèrement

Portrait de helene75
29/novembre/2008 - 18h26

quelles "malfaçons" ????

Portrait de xalala
29/novembre/2008 - 16h45

Ah bon t'es de droite et t'a ete en tole pour affirmer ca?

Portrait de xalala
29/novembre/2008 - 16h45

aller les gauchiste, profitez en c'est la recré... Aprés on retourne compter les votes pour etre sur que miss poitou a bien perdu...

Portrait de 3secretstory3
29/novembre/2008 - 16h32

pour ne pas tuer le jeu appel à tous les inscrits

allez voter NON sur http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-21207.html

c'est important
;)

Portrait de Hassene Lupin
29/novembre/2008 - 15h52

On a changé de régime, de pays ou d'époque?
:p

Portrait de jonas25
29/novembre/2008 - 15h37

Depuis l'arrivée de Sa Majesté Sarko 1° nous ne sommes plus en République c'est ce que nous avons du mal à comprendre et donc de surcroit plus de liberté de presse nous sommes en régime totalitaire ou plutôt en pleine République bananière ou tout fonctionne selon le bon vouloir de l'Elysée
Lamentable
Reprenons la Bastille

Portrait de Al Anarc
29/novembre/2008 - 14h48

:evil: Qui a encore la naiveté de croire en l'indépendance de la justice:?: :evil:
:twisted: Quant à la police, il y a des méthodes qu'elle n'ai pas préte d'oublier et d'appliquer:evil:
:evil: Elle est belle la démocratie où 53 % des électeurs donne le droit d'en emm...der 47%:evil:

Portrait de moutonland
29/novembre/2008 - 14h24

Xavier Niel a déjà attaqué plusieurs fois en diffamation Libération et le journaliste Renaud Lecadre, auteur d’articles dans le quotidien et sur le site liberation.fr, évoquant les démêlés judiciaires du fondateur de Free.
Xavier Niel et la société Free ont été déboutés systématiquement, lors de procès qui se sont tenus au deuxième trimestre 2008. A chaque fois, ils ont en plus été condamnés à verser des dommages et intérêts à Libération pour procédures abusives.
source: Libération

Portrait de moutonland
29/novembre/2008 - 14h11

je vous invite à consulter l'article relatant l'arrestation sur le site de Liberation. Edifiant ! La police avait-elle des ordres ?
Ou est-ce simplement du zele ?
La France glisse t-elle doucement vers une societe fachisante ? On peut le croire devant le nombre croissant d'arrestations abusives...
les prémices....

Portrait de xalala
29/novembre/2008 - 13h46

Les pauvres de libé je les plaint...non je blague

Les plus vus