25/11/2008 11:56

Procès/Ile de la Tentation: nouveau renvoi de l'affaire

Le Conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a de nouveau renvoyé mardi une affaire dans laquelle des participants de l'émission de téléréalité "L'île de la Tentation" (TF1) demandent à être reconnus comme des salariés.

L'audience, qui devait se tenir mardi matin et portait sur 16 demandes de participants des saisons 2004 et 2005, a été renvoyée au 16 décembre à 09H00 pour treize requérants et au 9 décembre pour trois autres demandeurs.

Le renvoi a été demandé par la société Sipa, l'une des trois sociétés poursuivies avec le producteur de l'émission Glem et TF1, au motif que les conclusions écrites de la partie adverse, soit plus de 150 pages d'argumentation, ne lui étaient parvenues que lundi 17 novembre.

Le 18 novembre, une autre audience qui concernait douze participants des saisons 2002 et 2003 avait déjà été renvoyée au 17 décembre à 09H00, pour un motif similaire. L'avocat des participants, Me Jérémie Assous, a annoncé qu'il s'opposerait à un nouveau renvoi le 2 décembre, date à laquelle un autre dossier, portant sur des saisons plus récentes, est fixé.

Les anciens participants de l'émission réclament que les règlements qu'ils avaient signés soient requalifiés en contrats de travail.

Si la justice leur donnait raison, cela aurait des conséquences non négligeables pour les émissions de téléréalité, car elles seraient alors soumises aux obligations du code du travail.

Dans une affaire similaire, la 18e chambre sociale de la cour d'appel de Paris a rendu un arrêt favorable à un autre participant, en confirmant un premier jugement des prud'hommes de Paris et en sanctionnant Glem pour "travail dissimulé".

Glem avait été condamnée à payer au requérant 8.176 euros au titre des heures supplémentaires, 817 euros au titre des congés payés, 500 euros de dommages et intérêts pour licenciement irrégulier, 1.500 euros pour rupture abusive de contrat et 16.000 euros d'indemnités pour travail dissimulé.

La société de production a fait un pourvoi devant la Cour de cassation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de purplestorm
26/novembre/2008 - 11h02

:lol:

Portrait de Emir44
25/novembre/2008 - 18h43

Ah ben pour une fois, on pourrait gagner lol ;)

Portrait de berylverte
25/novembre/2008 - 18h34

Tout est bon pour soutirer de l'argent..ils veulent de l'argent.. ? Qu'ils aillent bosser..ça leur remettra les idées en place! Non mais..n'importe quoi:!:

Portrait de gismok
25/novembre/2008 - 16h25

Moi non plus je comprends pas trop les candidats partent pour un jeu , ce n'est pas un travail , en plus ils vont sur une belle ile , ne rien faire que faire la fête et draguer, et on doit les payer pour ça incroyable , j'éspére qu'ils vont perdre , c'est du n'importe quoi , déranger les prud'homme pour une telle idiotie..............du travail on rigole , qu'ils partent à l'usine ces bons à rien et qu'ils pensent à tous ceux qui ne peuvent se payer un voyage.ce sont des jeux

Portrait de Rédouane
25/novembre/2008 - 13h33

et alors se faire draguer passer du beau temps au soleil. ces personnes ont un rôle même si c'est un rêve de métier pour certain.
c'est normal qu'elles demandent un salaire.
tu peux appeler ça un jeu mais quand tu es filmé et quand on te dit tu dois jouer tel rôle et à la fin on te dit que tu touchera rien et que les producteurs se sont fit pleins d'argent....
alors tu en viens à les attaquer en justice et ça marche la justice se met de leur côté

Portrait de smartie
25/novembre/2008 - 13h05

contrat de travail et puis quoi encore il faut aller bosser et pas aller se faire draguer et bronzer.ils signent un contrat et touche une somme d'argent pour s'exposer dans des endroits magnifiques,ils leurs faut les vacances et l'employeurs!!!!

Portrait de Nicole47
25/novembre/2008 - 12h42

C'est un jeu ! La plainte n'aurais même pas du être recevable par le Conseil des Prud'hommes, les candidats ont signés un contrat de participation à un jeu de télé réalité... Je ne vois pas là une faute quelconque de la part d'un employeur, puisqu'il est inexistant.

Portrait de purplestorm
25/novembre/2008 - 12h23

Quand on participe à un jeu, on y participe....
Sinon quand quelqu'un va jouer au casino, il peut demander à avoir un contrat de travail du casino !
:s

Portrait de Emir44
25/novembre/2008 - 12h09

Que Glem gagne ! Pour une fois, le pot de fer emporte on suffrage !

Les plus vus