15/09/2011 14:13

Racisme: Brice Hortefeux relaxé en appel

La cour d'appel de Paris a relaxé jeudi du délit d'injure raciale, après des propos adressés en septembre 2009 à un jeune militant UMP d'origine arabe, l'ex-ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux qui avait été condamné en première instance.

La cour d'appel a jugé irrecevable la constitution de partie civile du MRAP, à l'origine des poursuites, entraînant de facto la relaxe de M. Hortefeux qui avait écopé en juin 2010 d'une peine de 750 euros d'amende devant le tribunal correctionnel pour des propos jugés outrageants envers un jeune militant, né de père algérien, à l'université d'été de l'UMP en 2009.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Hankhuleur
16/septembre/2011 - 14h52

une relaxe ça va ... c'est quand y'en a plusieurs que ça pose problème...

Portrait de Firenze
15/septembre/2011 - 19h53

Lamentable.

Portrait de caramelus
15/septembre/2011 - 17h07

le MRAP porte plainte sans cesse, et effectivement hélas toujours dans le même sens, ce qui les crédibilise

Portrait de Micky88
15/septembre/2011 - 15h24

Tristement célèbre à la fac de droit d'Assas, c'était pas des marrants les mecs du GUD (Groupe Union Défense)... On y retrouvait des anciens d'Occident (Longuet, Madelin en faisaient partie je crois)... Il était en relation avec le SAC (soit-disant dissous), avec Ordre Nouveau et une foultitudes de groupuscules d'extrême droite. On y trouvait les colleurs d'affiches, les nervis des service d'ordre de l'UDR puis du RPR... Je me souviens de manifestations avec casques de moto et barres-à-mines qui étaient assez impressionnantes... Des poêtes quoi...

Portrait de Micky88
15/septembre/2011 - 15h10

Très bien Déesse K ! J'attends les hauts et les bas, les ébats, les débats de ce soir avec impatience...

Portrait de Archibald75
15/septembre/2011 - 15h10

La victoire du mauvais politicien incapable de tenir sa langue, de se priver d'une plaisanterie douteuse, et du sous-fifre indispensable au pouvoir boiteux.

Portrait de Micky88
15/septembre/2011 - 14h57

C'est toujours de "l'à peu près" les réactions épidermiques et la plainte du MRAP a été juridiquement mal formulée et c'est dommage car Brice Hortefeux a dit :

"Il ne correspond pas du tout au prototype. Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes."

Or les propos ne sont pas outrageants envers le jeune miltant, mais s'ils devaient l'être, ça serait à l'égard de la communauté maghrébine.

Il n'y a pas eu injures raciales envers ce jeune militant et c'est bien ça que le Tribunal devait juger en fonction de la nature de la plainte déposée, à savoir : "diffamation à caractère raciste"...

Déjà au Trbunal Correctionnel en 2010 les attendus précisaient : "M. Hortefeux ne peut être pénalement comptable d'un propos non destiné à être entendu". Et à cette époque, le tribunal avait déjà requalifié le délit en simple contravention de 4e classe.

Portrait de LA
15/septembre/2011 - 14h46

De toute façon on peut plu rien dire ni rien faire dans ce pays aujourd'hui... Pauvre France...

Portrait de SAB85
15/septembre/2011 - 14h36

Ce qui serait bien c'est que les tribunaux déboutent ces associations de soit disant de lutte contre le racisme qui portent plainte pour une moindre chose... Surtout quand c'est à sens unique...

Portrait de Dubinat
15/septembre/2011 - 14h29

ah, elle est belle la justice :(

Portrait de Cessounette
15/septembre/2011 - 14h22

QUELLE HONTE !!! Où est le respect de la loi contre les propos xénophobes ?? Je suis dégoûtée !!

Les plus vus