15/09/2011 07:06

Apple a annoncé cette nuit le retrait l'application: "Juif ou pas juif"

Le groupe informatique Apple a annoncé cette nuit qu'il avait retiré de la vente en France l'application "Juif ou pas juif". "Cette application va à l'encontre de la législation locale et n'est plus disponible sur l'Apple Store en France", a déclaré un porte-parole d'Apple, Tom Numayr.

Vendue 79 centimes depuis un mois, cette application offrait une liste de 3.500 personnalités d'origine ou de religion juive, et avait suscité l'indignation d'associations antiracistes et des jeunes du Parti socialiste. "Je suis juif moi-même.

Le but, c'était juste d'apporter aux juifs un sentiment de fierté, quand ils voient que tel homme d'affaires ou telle personne célèbre est également juive", avait déclaré Johann Levy, l'ingénieur à l'origine de cette application, qui se dit Britannique vivant à Marseille.

Parmi de nombreuses réactions négatives, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, avait déclaré que cette application était "totalement contraire aux règles de notre société en France". Il envisageait une plainte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PTISUCR
15/septembre/2011 - 21h49

En fait on s'en fout surtout

Portrait de antoine-75003
15/septembre/2011 - 13h17

réseau juif international... ?

Portrait de christ692
christ692 (non vérifié)
15/septembre/2011 - 09h38


et pourtant il est juif!!!

Portrait de Micky88
15/septembre/2011 - 09h16

Depuis qu'Hitler a écrit "Mein Kampf" et qu'il a voulu le faire croire... Bien sûr tous les gogos se sont roulés dans cette fange et aujourd'hui encore certains croit qu'il ya une race juive, comme si les séfarades et les ashkénazes se ressemblaient...
En fait il y a une religion juive et un peuple juif. Point barre !

Portrait de Narvallo
15/septembre/2011 - 08h42

Juif n'est pas une race mais une religion je pense.

Portrait de Micky88
15/septembre/2011 - 07h59
Asheron's Call a écrit :
N'en voulons pas au créateur de l'application. Sans talent il cherchait à se faire de l'argent et n'avait trouvé que ce moyen.

Il ne s'en serait pas fait beaucoup vu que pour ne pas déclarer sa liste à la CNIL il s'était enregistré en Grande Bretagne... Il savait donc bien que ce qu'il faisait était interdit et l'assignation d'Apple en référé dès demain aurait abouti à l'interdiction de l'application en France.

Les plus vus