24/11/2008 16:12

"Ile de la Tentation": décision des Prud'hommes le 22 déc

Les Prud'hommes de Saint-Etienne, qui se sont penchés lundi sur le cas d'un ancien participant à l'émission "L'Ile de la Tentation" réclamant d'être reconnu comme salarié, rendra sa décision le 22 décembre.

Raymond Reboul, un ancien mannequin stéphanois de 30 ans, qui avait participé à l'émission de télé-réalité de TF1 en 2006, a demandé la requalification du "règlement de participant" en "contrat de travail à durée indéterminée". Cela pourrait avoir des conséquences non négligeables pour les émissions de télé-réalité, car elles seraient alors soumises aux obligations du code du travail. Après l'échec d'une tentative de conciliation, il a retrouvé au tribunal Glem, filiale de TF1 productrice de "L'Ile de la Tentation".

La cour d'appel de Paris a déjà donné raison en février à un autre participant de l'émission, sanctionnant Glem pour "travail dissimulé". Et une audience concernant 12 autres participants a été renvoyée au 17 décembre par le Conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). M. Reboul, qui avait participé au tournage de l'émission pendant deux semaines dans l'île mexicaine de Tulum, aux Caraïbes, réclame près de 40.000 euros, a indiqué son avocat, Me Philippe Marchal.

Ce montant comprend des dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle, un rappel d'heures supplémentaires, ainsi que des dommages et intérêts pour travail dissimulé, non-respect des durées maximales du travail et de la législation sur le repos quotidien et hebdomadaire.

L'ancien mannequin dit avoir reçu en guise de rémunération "1.525 euros d'avance de royalties sur des recettes de produits dérivés". Soulignant que Glem a formé un pourvoi en cassation contre les arrêts de la Cour d'appel de Paris, l'avocate de la société, Me Diane Reboursier, a souligné que "le concept de télé-réalité, où il est simplement demandés aux participants d'être eux-mêmes, ne permet pas de parler de travail subordonné".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de GM78
25/novembre/2008 - 09h41

Je ne comprends rien à cette histoire qui traîne. Ce mannequin (inconnu) a reçu 1525 euros, des vacances nourri, logé, choyé dans un "bordel". Et il n'est pas content ?
Ce n'est pas un ado aveuglé par la gloire de paraître ENFIN aux yeux de tous et à a télévision ?:roll:

Portrait de lolafiorila
24/novembre/2008 - 19h08


Et alors, c'est bien ce que je te dis, pas de lot à gagner à la fin et sur le contrat il y a marqué SéRIE!!! Voilà Monsieur ....

Portrait de planet claire
24/novembre/2008 - 17h53

Normalement le(s) juge(s) diraient aux plaignants d'aller se faire fo*tre, il y'a des vrais problèmes les tribunaux ont autre chose à faire que de défendre des parasites pique assiettes qui veulent bouffer à tous les rateliers.

Portrait de lolafiorila
24/novembre/2008 - 17h40

Tu dis que tu ne vois pas le but mais si tu te relis, tu le comprends bien le but!!!
sinon, petit rappel: l'ile de la tentation n'est pas considéré comme un jeu mais comme une série par TF1....

Portrait de Nicole47
24/novembre/2008 - 17h31

Que je sache ils étaient candidats à un jeu ! Ce n'est pas apparenté à un contrat de travail et de plus au soleil tous frais payés... Je vois mal le but de la plainte si ce n'est pour extorquer de l'argent à la prod. Je comprend encore moins comment la plainte a été recevable par les Prud'hommes et comment ils vont démêler cette histoire...:(

Portrait de Emir44
24/novembre/2008 - 16h52

Malheureusement, y a rien à attendre des prud'hommes en matière de Justice.
Gauchistes de seconde zone, quelque soient les faits, c'est toujours le petit qui gagne ! Le concept de la défense de la veuve et de l'orphelin sûrement... mal compris.
A supprimer d'urgence au profit de vrais magistrats, qui ne sont pas exempts de tout reproche mais plus modérés quand même.

Portrait de COMA Tina
24/novembre/2008 - 16h41

;) et oui, ça peut rapporter gros !

Portrait de nilse
24/novembre/2008 - 16h28

RAYMOND ? MAIS QUI EST RAYMOND PHOTO SVP!!!!!!!!!!!!!!!

Les plus vus