15/09/2011 10:17

Le marché de la musique une nouvelle fois en baisse

Le marché de la musique enregistrée a une nouvelle fois reculé, de 5,7%, au premier semestre 2011, mais les ventes numériques continuent de progresser fortement, selon les chiffres publiés mercredi par le Syndicat national de l'édition phonographique (Snep). Sur les six premiers mois de l'année, le marché de gros de la musique enregistrée a représenté au total 225,9 millions d'euros. Les ventes physiques continuent de s'effondrer avec une chute de 12%, à 172,7 millions d'euros.

En revanche, les ventes numériques augmentent de 22,7%, à 53,2 millions d'euros. La part du marché du numérique s'établit désormais à 23,5%. Sur ce segment, les revenus tirés des abonnements ont bondi de 103% à 12,3 millions d'euros, et représentent désormais 23,2% des revenus numériques, contre 14,1% au premier semestre 2010. Les revenus du streaming financés par la publicité ont augmenté de 44,7% (6,8 M EUR) et représentent 12,9% des revenus numériques.

Les téléchargements à l'unité restent la principale source de revenus numériques (51,3% de ce segment) et continuent de progresser (+13,2% à 27,3 millions d'euros).
Les revenus tirés de la téléphonie mobile (sonneries...), un marché en fin de cycle, poursuivent leur baisse (-20,2% à 6,7 M EUR). Lors d'un point presse, le président du Snep, Denis Ladegaillerie, s'est félicité de l'"accélération de la croissance des revenus numériques". Pour la première fois en juillet, la hausse des revenus numériques, qui a bondi de 45%, a compensé la baisse du marché physique sur le mois, a-t-il noté. "Les prochains mois seront déterminants pour dessiner la tendance de l'année", a estimé le directeur général du Snep David El Sayegh, rappelant que "60% du chiffre d'affaires de la musique enregistrée" était réalisé entre septembre et décembre. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de phil38
15/septembre/2011 - 19h52
Coccinelle626 a écrit :
Je ne pense pas que le CD soit fini pour le moment !! C'est peut être con mais j'adore acheter des CD quand je juge que ça en vaut la peine, j'adore enlever le blister, ouvrir le boitier, découvrir le petit livrets de paroles, de photo, lire les remerciements, et surtout écouter les CD, je suis peut etre conne, mais je trouve qu'il n'y a rien de mieux, chacun son petit plaisir... lol


+1

Portrait de Coccinelle626
15/septembre/2011 - 14h53
rené_1953 a écrit :
certe, mais aujourd'hui on a de plus en plus de mal à trouver des vinyl... le cd c'est fini, faut qu'"ils" de fassent une raison

Je ne pense pas que le CD soit fini pour le moment !!
C'est peut être con mais j'adore acheter des CD quand je juge que ça en vaut la peine, j'adore enlever le blister, ouvrir le boitier, découvrir le petit livrets de paroles, de photo, lire les remerciements, et surtout écouter les CD, je suis peut etre conne, mais je trouve qu'il n'y a rien de mieux, chacun son petit plaisir... lol

Portrait de bibilababiole
15/septembre/2011 - 14h26
Alexis78 a écrit :
Ce qui est dommage, c'est qu'en moyenne (prix vert) un cd coute 15 euros aujourd'hui. Sauf cas exceptionnel ou le cd revient à 10 euros. (Je parle en connaissance de cause) Donc cela m'étonne pas que les ventes de cd baissent car vu le tarif, j'imagine mal les jeunes s'en offrir pleins... Moi par exemple, je me suis acheté au moins 10 cds samedi qui vient de passer et j'en ai eu pour environ 170 euros... Bref, ça m'a fait mal à mon porte-feuille... C'est un peu une constatation et une gueulante de ma part car je suis sûr que les grandes enseignes pourraient très bien vendre un cd genre 13 euros grand maximum... Mais non, ils en profitent pour vendre au prix de 22 euros maximum (hors prix vert)...


Le probleme est ailleurs : dans les années 80, un vinyl coutait déjà 10 euros… ce qui signifie que depuis plus de 20 ans, le prix est assez stable, voire inférieur (il n'y avait pas ce systeme de variations de prix à l'époque). Non, il y a moins de vente à cause du téléchargement illégal, pas à cause du prix et comme signalé dans un autre post, il suffit d'attendre un peu pour voir le prix descendre. Pensez qu'en 1980, une baguette de pain coûtait 25 centimes (le prix a donc été multiplié par 4) : Si le disque avait suivi la même inflation, il serait à 40 euros aujourd'hui alors pourquoi incriminer les producteurs de disque.
Surtout, pensez que l'industrie musicale, ce n'est pas que Lady Gaga. Il y a beaucoup de petits labels (Jazz, classique) qui font des tirages de quelques milliers d'exemplaires et que ces gens là ne peuvent pas mettre des produits sur le marché en dessous d'un certain prix s'ils ne veulent pas perdre de l'argent. Et nous, cela nous priverait d'enregistrements que les Majors (Sony, Universal) ne prennent bien-sûr pas la peine de produire.
Le fait d'acheter au "prix fort" et de râler parce que le prix a baissé quelques mois après, c'est simplement la loi du marché (C'est pareil pour les DVD) et malgré tout, elle reste à l'avantage du consommateur (a chacun de faire son achat en connaissance de cause).

Portrait de Santelefix
15/septembre/2011 - 12h59

J'ai jamais acheté autant de disques que ces dernières années moi! La plupart en soldes ou à prix réduit, presque rien à voir avec les années 90.
Outre le prix c'est aussi le fait des disques durs (PC ou baladeurs) extrêmement fragiles qui te font perdre l'équivalent d'une belle discothèque en un claquement de doigts.
Rien ne vaut la bonne vieille matrice tout en rétribuant justement l'artiste!

Portrait de Coccinelle626
15/septembre/2011 - 11h59
Alexis78 a écrit :
Ce qui est dommage, c'est qu'en moyenne (prix vert) un cd coute 15 euros aujourd'hui. Sauf cas exceptionnel ou le cd revient à 10 euros. (Je parle en connaissance de cause) Donc cela m'étonne pas que les ventes de cd baissent car vu le tarif, j'imagine mal les jeunes s'en offrir pleins... Moi par exemple, je me suis acheté au moins 10 cds samedi qui vient de passer et j'en ai eu pour environ 170 euros... Bref, ça m'a fait mal à mon porte-feuille... C'est un peu une constatation et une gueulante de ma part car je suis sûr que les grandes enseignes pourraient très bien vendre un cd genre 13 euros grand maximum... Mais non, ils en profitent pour vendre au prix de 22 euros maximum (hors prix vert)...

Ce qui me révolte moi, c'est d'acheter des CDs au prix fort et que 2 semaines aprés, miracle, ils sont à 10 € !! C'est du foutage de gueule !!

Portrait de Coccinelle626
15/septembre/2011 - 10h30

Vu les merdes commerciales qu'ils nous pondent, c'est pas étonnant !!

Les plus vus