12/09/2011 13:20

Un blogueur assigné par Martine Aubry réclame "le droit au débat"

Un blogueur strasbourgeois qui avait propagé des rumeurs sur la vie privée de Martine Aubry et de son mari a réclamé lundi devant le tribunal de grande instance de Paris "le droit au débat", tandis que l'avocat du couple dénonçait des propos "odieux" et non vérifiés.

En juillet, a rappelé lundi la présidente de la 17e chambre civile, Anne-Marie Sauteraud, Francis Neri a posté sur son blog un texte intitulé "La Martine de Lille", attribué à un certain "Bertrand".

Ce texte colportait des rumeurs sur la vie privée de la candidate à la primaire socialiste et présentait le couple comme proche des milieux islamistes. L'auteur du texte présentait en outre l'époux de Mme Aurby, Jean-Louis Brochen, qui fut avocat, comme "un défenseur des provocateurs salafistes et communautaristes".

Le couple Aubry-Brochen a depuis assigné le retraité strasbourgeois devant le tribunal de grande instance de Paris. Mme Aubry et M. Brochen lui réclament chacun 500 euros de dommages et intérêts et la suppression du texte litigieux. "On a bien évidemment le droit d'être militant, on a bien évidemment le droit de ne pas être d'accord avec ce que dit Martine Aubry", a plaidé Me Yves Baudelot, qui défend le couple.

"Mais, a-t-il poursuivi, on n'a pas le droit de s'en prendre à la personne de Martine Aubry pour diffuser des propos odieux et mensongers, à l'égard desquels on n'a procédé à aucune espèce de vérification." Me Baudelot a reconnu que d'autres médias et d'autres sites avaient propagés de telles rumeurs, mais a-t-il dit, Mme Aubry et son mari ont décidé que "trop, c'était trop et que maintenant cela suffisait". Or ce texte avait "l'avantage" de "reprendre toutes les rumeurs qui circulent sur le net".

Face au tribunal, M. Neri a réaffirmé que les propos poursuivis n'étaient pas les siens mais bien ceux d'un certain "Bertrand". "Je m'insurge contre cela, ce ne sont pas mes propos", a-t-il réagi. Toutefois, a-t-il estimé pour sa défense, "nous avons le droit au débat, lorsqu'une personne se présente à la magistrature suprême". "L'homme politique est là pour dire du mal des autres", a renchéri son avocat, Me Renaud Bettcher. "Si Martine Aubry en prend un petit peu dans la figure, eh bah, c'est la règle du jeu".

Délibéré le 17 octobre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de silex
13/septembre/2011 - 14h01

ouais...un plan curieux.....

Portrait de Volques
12/septembre/2011 - 17h33

Facile de s'en prendre à un retraité strasbourgeois qui joue au blogueur pour passer le temps!

Portrait de pog
12/septembre/2011 - 15h43

J'ai lu un post de cette même veine sur ce forum, le droit d'expression est donc en danger?

Portrait de Gritcht
12/septembre/2011 - 14h22


Anders a plussoyé sur son blog ? :bigsmile: :D ;)

Portrait de silex
12/septembre/2011 - 14h05
Gritcht a écrit :
Le "droit au débat" :D il devrait travailler chez Sud Radio, ce mec...

c'était un prétendu débat autour d'une analyse clairement affichée....pas vraiment un débat puisque la réponse était oui ou non....
comme tous les journaux télévisés...on nous affirme que...alors que ce ne sont que des suppositions .....et là on ne devrait rien dire...

l'histoire du concombre espagnol ne nous a rien appris...
le débat n'existe pas...

Portrait de silex
12/septembre/2011 - 13h54

en cas de diffamation la personne accusée n'est pas jugée responsable si elle peut prouver que faits sont avérés....sauf s'ils relèvent de la vie privée....donc peut-être véridiques également...
ce n'est pas la même chose de la calomnie...

vive la liberté d'expression

Portrait de silex
12/septembre/2011 - 13h41

par contre le droit de mentir est autorisé.....et même recommandé en politique....

Portrait de Micky88
12/septembre/2011 - 13h39

En fait, quand on lit attentivement l'article, ce retraité a été poursuivi pour le "trop bon" travail de synthèse qu'il a mis en ligne...

Que les allégations soient vraies ou fausses, saluons quand même les travaux de compilation du pépé déchaîné ! ;)

Portrait de Gritcht
12/septembre/2011 - 13h31

Le "droit au débat" :D il devrait travailler chez Sud Radio, ce mec...

Les plus vus