12/09/2011 10:25

Allemagne: une ministre appelle ses collègues à bannir Facebook

La ministre allemande de la Protection des consommateurs a mis en garde ses collègues contre Facebook, qu'ils utilisent pour promouvoir leur action, les alertant sur un manque de protection des données, dans un courrier que le magazine Der Spiegel a pu se procurer.

"Après une étude juridique approfondie, j'ai abouti à la conclusion que nous devons absolument nous assurer que le bouton Facebook n'est utilisé sur aucun de nos sites gouvernementaux", a écrit la ministre Ilse Aigner, connue pour ses critiques sur la politique du réseau social en matière de vie privée, dans un courrier interne cité par Der Spiegel dans son édition de lundi.

Elle a également appelé les administrations à éviter de créer des pages pour "fans", auxquels les utilisateurs de Facebook peuvent s'abonner, "au vu de doutes juridiques sérieux".

Les autorités allemandes de protection des données craignent notamment que ces informations ne soient compilées pour créer un profil de l'utilisateur, lui-même vendu à des publicitaires.

Mme Aigner, qui demande à ses collègues et aux membres du Parlement de "montrer l'exemple", a indiqué avoir elle-même quitté Facebook il y a un an pour protester contre le manque de sécurité.

La ministre doit se rendre "prochainement" aux Etats-Unis pour rencontrer les dirigeants de Facebook afin d'évoquer "le respect des normes allemande et européenne de protection des données".

Le site, créé en 2004 comme un outil de socialisation pour les étudiants de Harvard, a annoncé jeudi qu'il allait signer un code de conduite pour protéger les données des utilisateurs en Allemagne, une première pour le réseau social.

L'Allemagne est particulièrement sensible à ces questions, ayant souffert d'abus dans ce domaine sous les dictatures nazie et communiste.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus