09/09/2011 19:03

Le CSA devra donner son aval au rachat des chaînes de Bollore par Canal +

Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Michel Boyon, a rappelé aujourd'hui que "la loi prévoit" que le CSA donne son aval à des opérations comme le rachat, annoncé jeudi, de chaînes du groupe Bolloré par Canal+. Le groupe Canal+ va acquérir 60% du capital de Direct 8 et Direct Star, chaînes gratuites du groupe Bolloré, se renforçant ainsi dans la télévision en clair.

"Je n'ai pas à ce stade de jugement à porter, il y a des procédures qui vont faire intervenir l'Autorité de la concurrence et le CSA, comme dans d'autres affaires précédentes", a déclaré M. Boyon, qui venait de remettre à François Fillon un rapport sur l'avenir de la télévision numérique terrestre (TNT). 

Selon lui, "la loi prévoit que sur chaque opération de ce type, le CSA doive intervenir".  "Ce sont des procédures classiques, j'ai appris la chose, je n'ai pas de dossier encore là-dessus, donc je n'ai pas d'opinion formulée", a ajouté M. Boyon. "Il faut que les sociétés (Canal+ et Bolloré, ndlr) se mettent d'accord entre elles, scellent les vrais accords, ça peut prendre du temps", a-t-il précisé.

Interrogé sur les inquiétudes exprimées par le groupe NextRadioTV d'une mainmise de TF1, M6 et Canal+ sur la TNT, M. Boyon a répondu: "je ne peux pas à ce stade vous dire quoi que ce soit, l'information est trop récente".  Michel Boyon s'est également refusé à donner les grandes lignes du rapport remis au Premier ministre, renvoyant à une conférence de presse organisée lundi au CSA.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dubinat
9/septembre/2011 - 19h19

de quoi ils se mêlent ?

Portrait de mickarchi
9/septembre/2011 - 19h18

On ne peut vraiment rien faire sans l'aval du CSA de nos jours...

Les plus vus