21/11/2008 17:02

Les éditeurs présentent leurs doléances à Christine Albanel

Les éditeurs de presse ont collectivement présenté leurs doléances sur les droits d'auteurs, le statut des journalistes, l'évolution du taux de TVA et les aides à la presse à la ministre de la Culture, Christine Albanel, vendredi en clôture du congrès de la presse.

Au moment où les états généraux de la presse doivent commencer à plancher sur leurs recommandations, le président de la Fédération nationale de la presse française Alain Metternich a présenté une liste de sujets devant "impérativement évoluer pour donner à la presse les vrais moyens de son développement".

Au chapitre financier, le président de la FNPF a demandé la mise en place de déductions fiscales pour les "dons des lecteurs aux entreprises de presse" et de "conditions sociales et fiscales" pour développer le portage.

Il a demandé que le taux de TVA à 2,1% dont bénéficient les journaux papiers s'applique à leurs déclinaisons sur internet, actuellement assujetties à un taux de 19,6%.

"La presse dans son ensemble doit bénéficier d'un régime fiscal uniforme", a-t-il dit. Il a également estimé que l'Etat devait accompagner l'ouverture du champ de la presse au multimédia en "facilitant et stimulant l'investissement".

M. Metternich a par ailleurs souligné "l'absolue nécessité de réduire les coûts de production en conduisant une restructuration industrielle de grande ampleur".

Devant la presse, il a souhaité que l'Etat poursuive les aides aux départs des ouvriers du Livre dans les imprimeries. Concernant un autre sujet brûlant, il a jugé qu'il y avait "urgence à réformer le régime des droits d'auteurs" des journalistes.

"La cession à l'entreprise des droits d'auteurs du journaliste sur ses productions doit être la règle, dans le respect du droit moral, de façon que puisse être organisé un régime de collaboration multi-supports correspondant aux nécessités de l'entreprise pour son développement numérique", a-t-il déclaré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LucM
22/novembre/2008 - 18h17

Et si vous voulez savoir pourquoi la présentation des doléances des majors du disque a été annulé en urgence mercredi dernier, allez donc voir là : http://fr.readwriteweb.com/2008/11/18/a-la-une/rapport-hadopi/

Portrait de Fleur bleue
22/novembre/2008 - 08h57

Les condoléances seront donc de mise.:lol: :lol:

Portrait de RENAUD69
22/novembre/2008 - 00h30

je ne pensais pas à notre époque qu'une personne puisse s'exprimer comme Albanel, et qulle voix affreuse. On dirait un personnage joué par l'équipe du splendid.

Portrait de corsica2
21/novembre/2008 - 21h19

Ben moi aussi ! :mrgreen:
Je ne dirai rien d'autre sur ce post (c'est trop long à lire) à part que je déteste la façon de parler de cette femme, (ni ce qu'elle dit d'ailleurs). C'est une bourge de chez bourge !:mrgreen:

Portrait de Emir44
21/novembre/2008 - 20h37

Dire qu'ils ont déjà conservé le régime fiscal des VRP (IRPP fortement diminué), la TVA à 2,1% (moins chère que les médicaments et les aliments), et maintenant, c'est toujours plus, encore plus !! :evil: :evil:
Mettez moi ça à 5,5% ! Et vite...
Et supprimez le syndicat du livre, les NMPP...
On paiera moins cher, les journaux iront mieux et l'égalité sera renforcée !

Portrait de jonas25
21/novembre/2008 - 20h26

Et les salariés qui trinquent depuis toujours, la France d'en bas... Elle dit quoi ?
Toujours du lobbysme sauf pour les salariés
Pas toujours aux mêmes de payer

Portrait de PtiruL_95
21/novembre/2008 - 19h52

Leurs con...
:mrgreen:

Portrait de Volques
21/novembre/2008 - 18h06

Un bouquin c'est cher ! :( c'est toujours les coûts de production, jamais les gros salaires :8)

Les plus vus