07/09/2011 13:36

Les caméras de télévision bientôt autorisées dans les prétoires anglais

Les caméras de télévision vont être bientôt autorisées dans les prétoires d'Angleterre et du Pays de Galles pour filmer une partie des procès, a annoncé mardi le ministre de la Justice Kenneth Clarke.

Le ministre a fait part aux députés de son "intention de légiférer, aussi vite que le calendrier parlementaire le permettrait, pour lever l'interdiction de filmer dans les tribunaux".

La levée de l'interdiction de tournage ne concernera dans un premier temps que la Cour d'appel, avant d'être étendue aux tribunaux de grande instance.

Les caméras ne seront en outre autorisées qu'à filmer le prononcé du jugement par le juge, mais pas les victimes, les témoins, les accusés ou les jurés.

Depuis deux ans, les télévisions pouvaient déjà filmer les débats à la Cour suprême.

Ces nouvelles dispositions permettront "au public de juger par lui-même de la qualité" du travail judiciaire, a fait valoir le ministre, mettant en avant un souci de "transparence". "La télévision a un rôle à jouer pour accroître la confiance de l'opinion dans le système judiciaire".

M. Clarke a toutefois assuré qu'il avancerait prudemment pour éviter que les tribunaux ne se transforment en scènes de théâtre, un risque mis en avant par certains députés.

"Nous n'avons pas besoin que nos tribunaux soient transformés en reality shows", a ainsi fait valoir le conservateur Roger Gale.

Javed Kahn, responsable de l'association d'aide aux victimes "Victim Support", a également mis en garde contre le risque de transformer les procès "en une sorte de divertissement réaliste".

Les diffuseurs faisaient pression depuis plusieurs années pour obtenir un changement de la loi, à commencer par Sky News, chaîne du groupe du magnat des médias Rupert Murdoch, dont le patron John Ryley avait écrit la semaine dernière une lettre ouverte à M. Clarke.

En janvier, Sky News avait déjà annoncé le lancement d'une campagne pour obtenir la levée de l'interdiction, passant notamment par des recours en justice.

Pour permettre au public de mesurer l'efficacité des tribunaux, le ministre souhaite également publier des données sur leurs "performances", par exemple les délais de traitement des affaires.

Le système juridique du Royaume-Uni nest pas unifié. LAngleterre, lEcosse et lIrlande du Nord ont chacun leur système.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus