23/11/2008 17:34

"Sweet Dream", de drôles de rêves d'ados sur Canal+

La quatrième saison de "La Nouvelle Trilogie" produite pour Canal+, qui permet à de jeunes auteurs de se faire connaître, est en fin de tournage avec "Sweet Dream", "un teen movie pour adultes" où sexe, drogue, alcool et violence forment un cocktail détonant.

Lancée il y a deux ans par l'ex-auteur des "Guignols de l'info" Bruno Gaccio, directeur de La Fabrique, unité de fiction spéciale de la chaîne cryptée, cette collection a déjà quelques succès à son actif. "Hard", une "comédie romantique dans l'univers du porno", a notamment été récompensée au festival international Roma Fiction 2008.

Le format a été vendu en Allemagne et une deuxième saison est en préparation. "On essaie de découvrir les gens qui feront la télé dans 10 ans", explique Bruno Gaccio sur le tournage de "Sweet Dream".

Avec Gilles Galud, son compère producteur de La Parisienne d'Images, ils reçoivent bon an mal an de 200 à 400 propositions. Sur trois pages, les apprentis auteurs proposent une idée. A l'arrivée, trois sont retenus et disposent d'un mois pour développer leur histoire. Des scénaristes prennent ensuite le relais.

"Sweet Dream", qui se veut à mi-chemin entre la fiction et le documentaire, traite des excès de l'adolescence avec réalisme et dialogues crus. 

La mini série de trois fois 26 minutes met en scène trois personnages principaux, des lycéens de milieux socio-culturels différents, accros à leur ordinateur et à leur portable. Capucine, petite bourgeoise lolita vivant avec un père volage, Enzo, ado obèse témoin des aventures ratées de sa mère, et Julien, ado solitaire dont le frère est dans le coma après une tentative de suicide.

Au coeur de l'intrigue, "la démission des parents et la perte d'intimité", insiste Bruno Gaccio pour qui "aujourd'hui il n'y a plus rien d'intime. N'importe quelle photo ou vidéo peut être divulguée grâce à un simple téléphone portable.

"Ce qui m'intéressait, renchérit Gaëlle Royer, co scénariste de la série avec Jean-Philippe Amar, c'était de parler de ce moment de l'adolescence où tout peut basculer".

Pour la véracité de l'histoire et la justesse des dialogues, tous deux ont rencontré de nombreux jeunes de 14 à 18 ans les confrontant à leurs personnages.

Outre "Sweet Dream", La Nouvelle Trilogie est composée de deux autres fictions: "Kali" dans laquelle une jeune femme se réveille dans l'Eurostar totalement amnésique, et "La fille au fond du verre à saké", une comédie sino-romantique qui se passe dans le Chinatown parisien du 13ème arrondissement.

Par Marie-Dominique FOLLAIN

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de IZnogood
15/mai/2009 - 16h31

ASHBURIES, un très bon groupe de jeunes ont fait la B.O!!:p
http://www.myspace.com/ashburiesband

Portrait de corsica2
24/novembre/2008 - 15h55

Tout à fait d'accord !;)

Portrait de COMA Tina
24/novembre/2008 - 08h15

:lol: :lol:

Portrait de olijfk75
23/novembre/2008 - 23h55

va voir sego gaccio tu nous saoul

Portrait de Libellule65
23/novembre/2008 - 23h42

miam... quel bel homme ce B. Gaccio :oops:

Portrait de italia09
23/novembre/2008 - 22h20

moi aussi je trouve sa très intéressant ;)

Portrait de alanlp
23/novembre/2008 - 21h26

même si c'est vrai qu'est ce que ça à voir avec la news ?

Portrait de sasa38
23/novembre/2008 - 19h46

Au moins, il prend celles de sa génération et ne se la joue pas jeunisme :!:

Portrait de Volques
23/novembre/2008 - 19h07

"aujourd'hui il n'y a plus rien d'intime" c'est bien vrai ça, hein Sego !:lol: :D :lol:

Portrait de DORETTE
23/novembre/2008 - 19h00

après bernier, ségo demain mimie mathy il aime les belles jeunes femmes:mrgreen:

Portrait de okinana
23/novembre/2008 - 18h33

mais qu'il est beau !!!

Les plus vus