18/11/2008 18:04

La Vie Financière: les salariés interpellent Nicolas Sarkozy

Les salariés de l'hebdomadaire La Vie Financière, en cessation de paiement, demandent la création d'un fonds de soutien pour les journaux en "situation critique", dans une lettre ouverte adressée à Nicolas Sarkozy et transmise à l'AFP mardi.  

"Aujourd'hui nous avons besoin d'un élan salvateur. S'il ne vient pas d'un investisseur, le soutien des pouvoirs public nous est nécessaire pour sortir de cette mauvaise passe", écrivent les salariés.  

Au vu de la crise financière qui a affaibli leur magazine, ils jugent nécessaire la création rapide par le ministère de l'Economie d'un "fonds afin d'apporter aux journaux qui se trouvent dans une situation critique l'argent nécessaire pour renflouer leur trésorerie, en attendant des temps meilleurs".  

"Les sommes nécessaires sont sans commune mesure en comparaison de celles dont a bénéficié le secteur bancaire", soulignent-ils.  

Les salariés précisent qu'ils ont élaboré un plan de reprise de La Vie Financière, "n'excluant pas de réduire la voilure, tout en offrant de nouveaux services à ses lecteurs". Ils estiment à entre 5 et 6 millions d'euros leurs besoins de trésorerie.  

Le tribunal de commerce de Paris doit se prononcer jeudi sur l'avenir du titre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bib
20/novembre/2008 - 18h17

beaucoup de commentaires navrants de sarcasme et de méconnaissance d'une entreprise

Portrait de Papyboom
19/novembre/2008 - 14h10

Paradoxe quand même : vue la crise financière ils devraient se trouver boosté en terme de vente... C'est comme si un médecin faisait faillite en pleine épidémie ! :shock:

Portrait de Fab45
19/novembre/2008 - 07h56

Bof, généralement sa paye bien journaliste, qu'ils ne se plaignent pas trop non plus, c(est pas l'usine.

Portrait de marie_chantal
18/novembre/2008 - 23h30

Perso, je ne pense pas que cela soit nul mais plutôt inquiétant ... Je plains le magistrat qui doit se prononcer ... C'est loin d'être risible !

Portrait de iamspacy
18/novembre/2008 - 23h30

ça me fait rigoler toutes ces boites. Quand elles gagnent pleins d'argent, elle le distribue en dividendes à ces actionnaires qui cherchent à s'exonérer des impots avec tous les moyens. Et quand ça mal, on vient pleurer.
quand ça ne marche plus, faut savoir mettre la clé sous la porte, et faire autre chose, c'est ce que fais tous les artisans qui perdent leurs petites entreprises, ils ne vont pas pleurer au trésor public, de toute façon ils se font rejeter.

Portrait de jump
18/novembre/2008 - 21h27

Touché coulé...:lol:

Portrait de blogger
18/novembre/2008 - 20h29

L'Etat n'a pas vocation à gaspiller l'argent public dans des journaux qui perdent de l'argent depuis plusieurs années ("Touché par l'effondrement de la publicité financière, le titre perdait de l'argent depuis des années, malgré plusieurs augmentations de capital" lu sur le site du Monde). Vu le contexte et les prévisions pour 2009 et 2010, il n'ont aucun espoir. Fermez le banc et revenez plus tard.
Au fait, ils vont peut-être perdre leur boulot mais d'autres aussi et l'Etat (donc nos impôts) ne viennent pas à leur secours. Qui plus est, combien de personne ont perdu beaucoup d'argent grâce aux bons conseils de leurs journalistes... ?

Portrait de Volques
18/novembre/2008 - 19h09

Jean qui pleure et Jean qui rit : Le quotidien économique Les Echos a enregistré un record de ventes en octobre:lol: dixit JMM

Les plus vus