26/08/2011 10:41

Les internautes chinois rendent un hommage appuyé à Steve Jobs

La démission de Steve Jobs, mythique patron et cofondateur du groupe américain d'informatique Apple, a suscité une avalanche de louanges chez les internautes en Chine, pays où sont fabriqués de très nombreux produits et contrefaçons de la marque.
Le retrait de Steve Jobs, souvent qualifié de "dieu", était en tête des discussions sur les premiers forums informatiques du pays, où les internautes seront bientôt un demi-milliard.
"Jobs est le dieu que nous révérons. Je ne peux imaginer Apple sans lui", a écrit dans un microblog Lei Jun, fondateur du fabricant chinois de téléphones portables Xiaomi.
Sur Weibo, version chinoise de Twitter, la page spéciale annonçant la démission de Steve Jobs avait accumulé vendredi matin pas moins de 2,5 millions de contributions.
Dans un sondage en ligne réalisé par le portail géant sina.com, qui a rassemblé 33.753 réponses, 64% des internautes se disaient convaincus que la démission de Jobs aurait une "énorme" répercussion sur Apple.
Quelques cyber-citoyens ont de leur côté plaisanté en annonçant la sortie du dernier produit d'Apple, l'"iQuit" ("je démissionne").
Le cofondateur d'Apple, en congé maladie depuis janvier, a démissionné mercredi pour être remplacé par son numéro deux Tim Cook.
La Chine a dépassé fin avril les 900 millions d'utilisateurs de téléphone portable, dont près de 70 millions utilisant la 3G, et les smartphones d'Apple ont une excellente image de marque mais aussi une vaste gamme de produits concurrents.
Les lancements en Chine de produits emblématiques d'Apple, comme l'iPhone4 ou la tablette numérique iPad 2, avaient d'ailleurs provoqué de longues files d'attente devant les magasins du groupe américain.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de matinou2
27/août/2011 - 08h40

c est marrant la difference de traitement entre lui et les autres grand patrons. lui tout le monde l ensence alors qu un bill gates etait deteste, alors quil font le meme boulot employe les meme types de personnes, et font fabrique leur produits dans des pays a bas couts.

Les plus vus