26/08/2011 09:48

PS: Le très influent "The Economist" vote Manuel Valls

Pour The Economist, l'un des magazines les plus influents dans le monde des décideurs, les candidats à la primaire socialiste en France sont des dinosaures figés depuis trente ans dans les mêmes dogmes économiques.

Dans un article à paraître demain, l'hebdomadaire britannique cite les propositions des cinq candidats socialistes qui espèrent représenter leur camp à l'élection présidentielle de 2012 sous un dessin d'un dinosaure coiffé d'un béret basque, la cigarette au bec et un verre de vin rouge à la main.

Ségolène Royal veut interdire la spéculation sur la dette souveraine. Arnaud Montebourg veut abolir les agences de notation. "Martine Aubry et François Hollande semblent simplement figés dans le temps, autour de 1981" lorsqu'ils proposent de revenir à la retraite à 60 ans. "Personne ne semble leur avoir dit qu'il y a une manière simple d'éviter la colère des marchés obligataires : équilibrez vos comptes et n'empruntez pas", explique The Economist.

Seul l'un d'eux trouve grâce aux yeux de l'hebdomadaire pour avoir osé dire que l'effort d'austérité budgétaire devrait être aussi puissant qu'après la Seconde Guerre mondiale.
"Hélas, Manuel Valls, qui est âgé de 49 ans, est considéré comme étant trop jeune pour être un concurrent sérieux", ajoute The Economist. "Le jour où les paléo-socialistes de la génération Mitterrand permettront à de tels personnages d'émerger, ce sera l'aube d'une vraie révolution."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de _F-A-M-A-S_
26/août/2011 - 13h39

pour la droite liberale le monde se divise en deux

1 les gentil politique obeissant qui font plaisir au marche et ne le limite surtout pas
on dit quils sont "raisonables" et "pragmatique"

2 et les ilumines qui pensent que la politique c a dire le peuple a peut etre eventuellement son mots a dire si ca ne vous derange pas trop bien sur
on les appele "les fous dangereux" qui se croient en 81

on vois d ailleurs que ca marche super bien la bonne politique de droite au pouvoir
ni crise ni speculation
nickel

Portrait de sundaygirl
26/août/2011 - 12h52

Tout à fait d'accord avec cet article. Le problème avec la Gauche Française c'est qu'on voit les mêmes têtes depuis plus de 30 ans et que leurs idées n'ont pas évoluées n'ont plus.

Portrait de ticoco53970
26/août/2011 - 12h35

Ce magasine a tout à fait raison il faut rénover la gauche et ses positions pour cela il y en a trés peu malheureusement seul Manuel Valls semble l'avoir compris !!!

Les plus vus