26/08/2011 09:49

Le fondateur d'Ikea a eu des liens nazis pendant la seconde guerre mondiale

Le fondateur du groupe suédois Ikea a entretenu, pendant et après la seconde guerre mondiale, des liens plus poussés avec des groupuscules nazis suédois qu'il ne l'a admis par la suite, selon un nouveau livre publié dans le royaume.
Ingvar Kamprad, un milliardaire âgé de 85 ans qui continue à contrôler le numéro un mondial de l'ameublement, a reconnu depuis une quinzaine d'années qu'il avait adhéré à un mouvement fasciste durant la guerre, en qualifiant cet épisode de "plus grave erreur" de sa vie et de "folie de jeunesse".
Le Suédois avait pourtant adhéré à un autre groupuscule encore plus extrémiste et est resté un admirateur de son chef, Per Engdahl, l'une des principales figures nazies de Suède, a déclaré jeudi la journaliste suédoise Elisabeth Aasbrink, auteur d'un nouveau livre sur un ami d'enfance de Kamprad.
"C'est peut-être le plus surprenant. Il a toujours dit qu'il s'était impliqué dans la confusion de la jeunesse. Mais en août dernier, il était encore loyal à l'égard de ce leader fasciste", a-t-elle assuré, sur la foi d'un entretien que Ingvar Kamprad lui avait alors accordé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus