26/08/2011 10:42

Patrick Sébastien: "Les échecs de Fr2 ? Les téléspectateurs ne sont pas des blaireaux!"

Et c'est reparti pour un tour... Une nouvelle fois, Patrick Sébastien tâcle la direction de France 2 et également les nouveaux animateurs mis à l'antenne cet été par la chaine publique. Cette fois, c'est dans une interview au Parisien.

Interrogé sur les échecs de l'été sur France 2, il rétorque: " Les téléspectateurs ne sont pas des blaireaux. J’ai vu cet été des animateurs qui sont juste des lecteurs deprompteurs. On ne s’improvise pas animateur. On en parlait avecMichel Drucker, comme deux vieux cons. France 2 veut rajeunir l’audience… Mais avant de la rajeunir, il faut déjà en avoir, de l’audience… Les vieux, c’est pas des monstres. Faut pas les foutre à la cave.Quandil y a la Fêtede la musique, c’est eux qui la regardent à la télé. Les jeunes, ils y sont !

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Churchill
26/août/2011 - 15h28

Si ses propos sont fidèlement reproduits par les journalistes du Parisien, il faut donc en conclure que Patrick Sébastien n'est pas capable de faire deux phrases sans dire des grossièretés. "Blaireaux", "vieux cons", "foutre"…

Ce monsieur ne pourrait-il pas arrêter de se prendre pour ce qu'il n'est pas ? C'est un animateur. Pas un directeur de chaîne. Ou alors qu'il consacre sa colossale fortune à investir dans une chaîne de télévision et il fera ce qu'il voudra.

On verra à ce moment-là combien de personnes la regarderont. :-O

Portrait de Smily The Clown
26/août/2011 - 14h12

Respect à ce mec qui n'a jamais rien craint ni personne.

Portrait de schkoumette
26/août/2011 - 12h46

heureusement qu il est là pour dire ce qu'il pense!!!!

Portrait de YANN SINCLAIR
26/août/2011 - 11h53

Mais on a jamais dit cela. C'est lui le blaireau.

C'est vraiment un blaireau.
Malin, mais blaireau
Malin car il va encore se faire du fric une saison, tout en crachant dans la soupe, avec un coup de politique au passage, bref là où il faut être pour qu'on parle de lui.

Je me souviens encore d'une artiste décédée Cecile Aubry qui déjà ne faisait presque pas de presse et où il avait réussit à faire parler de lui, là aussi.

Portrait de gogoyo
26/août/2011 - 11h39

Privatisation. Dégraissage du mamouth France TV.

Portrait de pierrot4490
26/août/2011 - 11h30

Car il prend comme exemple (vieux/jeune, les prompteurs etc...) la fête de la musique, or ce n'est pas un bon exemple.

Portrait de Narvallo
26/août/2011 - 11h26

Non il a raison les blaireaux ce sont ceux de TF.

Portrait de pierrot4490
26/août/2011 - 10h45

oui pardon je voulais dire fête de la musique, mais c'est la même chose : Nagui, donc qu'il remballe ses arguments.

Portrait de antoine-75003
26/août/2011 - 10h33

Les animateurs sont des travailleurs comme tout le monde et veulent gagner leur vie comme tout le monde : s'ils veulent faire de l'audience, il faut qu'ils s'adressent aux beaufs...
comme les films : les responsables des chaînes réduisent les scénarios à une bêtise sans nom croyant sinon que la ménagère de - de 50 ans ne comprendrait rien et zapperait le programme... Ceux qui marchent à la télé ont compris cela... Comme Sébastien, Drucker... La jalousie de P. Sébastien est de voir qu'il a fait le boulot de "décervelisation " et que maintenant, ce sont les jeunes qui vont ramasser la mise. Pas prendre des gens pour des blaireaux quand on chante "le petit bonhomme en mousse". Excusez du peu... C'est pas Patrick Sébastien qui produit des émissions de culture. Pourtant il en a largement les moyens financiers et intellectuels.

Portrait de pierrot4490
26/août/2011 - 10h32

son exemple ne tient pas la route car c'est Nagui qui présente les victoires de la musique...il a l'air vachement au courant des programmes de sa chaine...

Portrait de Alex2006
26/août/2011 - 10h00

D'habitude, Patrick Sébastien m'insupporte mais alors là, il a raison... Il y a des animateurs qu'on a vus débarquer qui font amateurs... Aucun charisme... Zéro pointé !!!!

Portrait de gemma
26/août/2011 - 09h46

Pour une fois je suis d"accord avec lui .

Les plus vus