13/11/2008 13:31

Le SNJ demande à Carolis de "renouer le dialogue social"

Le syndicat SNJ de France Télévisions a dénoncé jeudi les "absences coupables" du président Patrick de Carolis aux comités d'entreprise (CE) des chaînes et lui demande de "renouer le dialogue social" avec les représentants du personnel.

"Après avoir refusé de siéger au CE de France 2, après avoir fait de même au CCE (comité central d'entreprise) de France 3, Patrick de Carolis doit d'urgence se ressaisir", écrit le SNJ dans un communiqué publié à l'issue d'une assemblée générale des salariés de France Télévisions qui s'est tenue dans le cadre de l'appel à la grève pour le 25 novembre.

Fustigeant ces "absences coupables", le SNJ "demande instamment à Patrick de Carolis de reprendre son rôle de dirigeant d'entreprise en renouant avec le dialogue social, à quelques jours du débat parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel public".

"On ne voit plus Carolis depuis deux mois, les gens sont outrés", a affirmé de son côté Jean-François Téaldi du SNJ-CGT. L'intersyndicale de l'audiovisuel public (SNRT-CGT, CFDT, CFTC, FO, SNJ, Sud, CSA, SITR, SRCTA et SNJ-CGT) a appelé à une grève de 24 heures et à une manifestation à Paris le 25 novembre, jour où l'Assemblée nationale se saisira du projet de loi sur la réforme de l'audiovisuel public.

Le projet de loi prévoit notamment la suppression de la publicité sur les chaînes publiques et la transformation de France Télévisions en une entreprise unique.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cégécé
14/novembre/2008 - 12h45

Carolis vient de se souvenir qu'il existait des instances de représentation des personnels!
Dans un message d'un ridicule à toute épreuve que P.de Carolis vient d'adresser à chaque salarié du groupe, ce dernier informe les personnels que son amnésie de longue durée (plus de 3 ans et demi) est normalement finie.

Il vient enfin de se rendre compte que depuis tout ce temps, il existait des instances de représentation des personnels et ce - incroyable découverte - au sein des chaînes de télé!!!!

Après un tel choc émotionnel - il n'est pas évident de s'apercevoir surtout après une telle période d'inconscience, d'une telle révélation -il faut y aller mollo. Découvrir qu'il existât un dialogue social mais aussi des CE et des CCE, qu'il y avait également des lois et un code du travail qui imposaient qu'on les respecte, c'est dur....Il faudrait tout naturellement une phase d'approche progressive et non comme le fait Carolis, une immersion directe...sinon cela peut être très dommageable.

En tout cas, il ne faudrait absolument pas que Carolis découvre, en plus, que les élus qui siègent dans ces instances auxquelles il n'assistait pas, sont en plus payés pour ce faire par lui...cela pourrait provoquer une rechute.

Voila ce qu'il écrit à tous (attention âmes sensibles s'abstenir) : "Réforme de France Télévisions : dialogue social et échanges avec les salariés Patrick de Carolis informe les collaborateurs de France Télévisions qu'il sera présent lors des prochaines séances des comités d'entreprise et comités centraux d'entreprise des sociétés éditrices du groupe.

Le Président y fera un point sur l'état d'avancement des travaux parlementaires d'une part, et des travaux de préparation au passage à l'entreprise commune d'autre part. Patrick de Carolis se rendra également dans les comités de direction des chaînes qui regroupent les principaux cadres autour des directeurs généraux. Enfin, il répondra aux questions des salariés du groupe dans le cadre d'un chat organisé dans la première quinzaine du mois de décembre."

Que de hardiesse!!! Enfin, Carolis ne s'engage pas à grand chose quand même...il ne devrait être embêté que 2 ou 3 fois tout au plus.

Portrait de cégécé
14/novembre/2008 - 12h41

Le représentant légal est bien P de Carolis.

Portrait de cégécé
13/novembre/2008 - 16h43

Message de P de Carolis:

Réforme de France Télévisions : dialogue social et échanges avec les salariés

Patrick de Carolis informe les collaborateurs de France Télévisions qu'il sera présent lors des prochaines séances des comités d'entreprise et comités centraux d'entreprise des sociétés éditrices du groupe.

Le Président y fera un point sur l'état d'avancement des travaux parlementaires d'une part, et des travaux de préparation au passage à l'entreprise commune d'autre part.

Patrick de Carolis se rendra également dans les comités de direction des chaînes qui regroupent les principaux cadres autour des directeurs généraux.

Enfin, il répondra aux questions des salariés du groupe dans le cadre d'un chat organisé dans la première quinzaine du mois de décembre.

Portrait de Ambre
13/novembre/2008 - 15h28

Le dialogue social à la sauce SNJ c'est : gardons nos privilèges (horaires allégés, primes, etc...) et ouvrez les vannes !

Portrait de chris33R
13/novembre/2008 - 15h02

si je comprends bien pour l'instant les chaines du service public sont encore indépendantes donc les CE de france 2 et 3 doivent être tenus par les dg de ces chaînes non ? de carolis a peut-être autre chose à faire en ce moment et je crois que personne ne voudrait être à sa place dauf peut-être Lefevre mais surtout quand le sale boulot sera fait par de carolis comme cela ils pourront le virer pour ne pas avoir su maintenir la paix sociale ! c'est cousu de fil blanc et ces syndicats ne sont même pas capables de s'en rendre compte et marchent à fond dans le piège tendu par sarko et ses petits camarades. Ce qui est dingue c'est que les animateurs ne défendent pas plus celui qui les nourrit ! sauf drucker qui a fait de belles déclarations à + clair dimanche, du vrai soutient, bravo lui.

Portrait de Nicole47
13/novembre/2008 - 14h20

Le problème dans cette affaire c'est surtout la remise en question de certains privilèges et la transformation prochaine de France Télévision avec la suppression de la pub. Monsieur de Carolis doit attendre je suppose que tout ceci soit mis en place pour réagir car ce n'est pas encore terminé si ce n'est sur le papier mais delà à la mise en place, je crois qu'il y aura un grand pas à faire.

Portrait de chris33R
13/novembre/2008 - 13h49

le problème c'est surtout qu'en france personne ne veut qu'on remette en cause les avantages acquis, la crise les syndicats de france tv ils s'en tape, la crise c'est fait pour le petit peuple qui regarde la tv et pas pour ceux qui la font. qu'est que le personnel de france tv et les animateurs connaisent de la baisse du pouvoir d'achat et de la précarité ! ils sont bien au chaud avec notre redevance et personne ne demande de compte son utilisation. Alors dès qu'il faut faire comprendre à tout ce petit monde qu'il va falloir se serrer la ceinture, c'est la greve ! courage monsieur de carolis, tenez bon, vous avez au moins le courage de garder la tête haute face à tous ces privilégiés !

Portrait de PATEUX
13/novembre/2008 - 13h38

Qui gere les syndicats , le president de la rep ou de carolis?

Portrait de chris33R
13/novembre/2008 - 13h38

le snj roule pour sarko ? de carolis se débat décidemment de partout, on lui demande du dialogue social alors que le gouvernement lui impose de faire un service public à société unique qui aura obligatoirement comme conséquence de reduire le personnel de france télé ! et personne ne veut s'attaquer au vrai problème des couts des émissions....

Les plus vus