16/11/2008 12:28

Campagne de parrainage pour journalistes incarcérés/menacés

L'Institut international de la presse (IPI) a lancé cette semaine une campagne de parrainage de dix journalistes emprisonnés, menacés, disparus ou assassinés du fait de l'exercice de leur métier.

"Nous voulons rappeler aux gens que le meurtre et l'emprisonnement de journalistes a un impact sur eux aussi, car cela compromet leur droit à l'information", a déclaré le directeur de l'IPI, David Dadge, au cours d'une conférence de presse à Vienne.

Plusieurs dizaines de journalistes sont emprisonnés à travers le monde pour avoir déplu aux pouvoirs en place, le plus souvent sous l'accusation d'avoir "sali la réputation de la nation" ou d'avoir "trahi des secrets d'Etat", a-t-il rappelé.

Les attaques et meurtres visant des représentants des médias restent également trop souvent impunis dans de nombreux pays, souligne l'IPI dans un communiqué.

Parmi les dix journalistes au sort desquels l'institut souhaite spécialement sensibiliser l'opinion publique mondiale figurent le journaliste d'investigation mexicain Rodolfo Rincon Taracena, disparu sans laisser de trace le 20 janvier 2007, le Serbe Slavko Curuvija, dont les assassins en 1999 n'ont toujours pas été identifiés, Omar Rodriguez Saludes, emprisonné depuis 2003 à Cuba, ou encore Eynulla Fatullayev, condamné à huit ans et demi de prison en Azerbaïdjan.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COMA Tina
17/novembre/2008 - 07h27

;) quelle chance nous avons par rapport à certains pays ...:idea: :!:

Portrait de Hassene Lupin
16/novembre/2008 - 20h20

Enfin le site reprende de la qualité
je marche:8)

Portrait de Nicole47
16/novembre/2008 - 13h57

Nous sommes toujours en train de "râler" chez nous mais au moins il y a une certaine liberté de la presse qui n'existe pas ailleurs. Comment faire pour lutter contre ça il n'y a pas vraiment de solution si ce n'est des pétitions contre ces gouvernements et parler sans cesse de ces journalistes arrêtes dans toute la presse mondiale, mais surtout ne jamais payer de rançon pour éviter les multiplications d'emprisonnement arbitraires.

Les plus vus