04/11/2008 15:48

Tour de France: l'ARD ne peut pas se retirer de la diffusion

La chaîne publique allemande ARD, qui ne veut plus diffuser le Tour de France cycliste en direct après des scandales de dopage, a un contrat jusqu'à 2011 et ne peut s'y soustraire, a indiqué mardi Fritz Pleitgen, président de l'Union européenne de radiodiffusion.

C'est par l'intermédiaire de cette agence regroupant 75 diffuseurs publics d'Europe et de son environnement proche qu'ARD et une autre chaîne publique allemande ZDF avaient obtenu les droits de diffusion de la Grande Boucle avec un groupe d'une dizaine de chaînes.

"L'ARD s'est déjà engagée en commun pour l'Allemagne avec la ZDF en janvier pour la période 2009-2011, pour un montant global de 6 millions d'euros par an", a déclaré M. Pleitgen par téléphone, soulignant que le comportement d'ARD est contraire aux règles de l'UER. ARD conteste la validité de ce contrat, à l'inverse de ZDF selon le président de l'UER. Il a ajouté que les deux télévisions avaient introduit des clauses exigeant "les méthodes les plus modernes de tests antidopage" sur la compétition.

"Si ces conditions ne sont pas respectées par l'organisateur, les chaînes peuvent résilier le contrat à partir du début de sa validité le 1er janvier 2009", a indiqué M. Pleitgen.

Les chaînes allemandes ARD et ZDF avaient annoncé leur retrait suite aux contrôles positif de l'Allemand Stefan Schumacher et de l'Autrichien Bernhard Kohl, 3e du Tour, révélés plus de deux mois après la fin de l'épreuve. "J'espère que nous pourrons trouver un accord sans aller jusqu'au tribunal", a poursuivi Fritz Pleitgen, brandissant la menace de demandes de dommages et intérêt de la part de la société ASO, organisatrice du Tour de France, si la course, très populaire en Allemagne, ne devait pas être diffusée.

Un retrait de l'ARD "rendrait plus difficile l'obtention de droits sportifs car la confiance nécessaire ne serait plus là", a estimé le président de l'UER, qui négocie des accords pour les jeux Olympiques et la Coupe du monde de football notamment.

Le président de l'UER, ancien responsable d'une station d'ARD, ne croit pas que la chaîne puisse se permettre de payer les droits sans diffuser le Tour. "Ce serait difficile à défendre auprès des payeurs de la redevance télé", a-t-il estimé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lxtrem
5/novembre/2008 - 21h58

pff

Portrait de ReelingInTheYears
4/novembre/2008 - 21h00

Comment la diffusion du Tour de France pourrait-elle rapporter du "fric" à ARD-ZDF ? Ces télévisions publiques ne diffusent pas de publicité, sauf de 18 à 20 heures les jours ouvrables. Et il me semble que les étapes se terminent avant 18 heures, non ?

Portrait de lxtrem
4/novembre/2008 - 19h45

mais il le savait bien mais quel coup de pub impressionnant et beaucoup sont tombés dans le panneau comme si il pouvait avoir un contrat de 12mois pfff ce vraiment prendre les gens pour des Yons:roll:

Portrait de Spiller
4/novembre/2008 - 19h16

quand on force un media a diffuser une epreuve c'est pas bon signe et encore moins une bonne pub... ca en dit long sur le malaise et ce tour de France qui titube...

Portrait de Nicole47
4/novembre/2008 - 16h58

Il ne faut pas qu'ils se laissent influencer et résistent à ne pas faire la promotion d'un Tour truqué d'avance avec tout ce dopage. Même si cela à toujours plus ou moins existé, maintenant on connait les dégats que cela peut provoquer, ne serait-ce que pour protéger la santé de tous ces coureurs et j'aurais envie d'ajouter dans tous les sports.

Les plus vus